le café des praticiens en hypnose
Bienvenue sur ce forum, merci de vous inscrire pour accéder aux discussions

Métaphore deuil

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Métaphore deuil

Message  Mandine33 le Mar 7 Avr - 22:38

Bonsoir voici une métaphore que j'ai ecrite pour un jeune homme ayant perdu sa copine il y a quelques années et qui n'arrive pas a vivre une relation pleinement. En effet il fait capoter l'histoire a un moment donné. Il pense que ses "ex beaux parents " se sentiraient mal si il se mettait en couple. En creusant un peu, il se cache derrière cela. Son idéal feminin estour lui cette jeune femme qu'il a perdu. Plein de choses rentrent en ligne de compte. En tout cas cela m'a donné envi d écrire une métaphore. Dites moi ce que vous en pensez! Smile


Cela me rappelle une histoire...permettez moi de vous la raconter.
C'est l'histoire d’Elena . Elle a eu la chance de découvrir très tôt vers quoi elle aspirait. En effet, lorsqu'elle était enfant, ses parents ont tout fait pour que leur petite fille chérie puisse pratiquer une activité extra scolaire et s'épanouir dans un domaine qui lui est propre. Ils ont donc commencé par l'inscrire à l'âge de 5 ans dans une école de danse classique. Mais étant assez timide et rêveuse (quoi de plus normal à ce jeune âge me direz-vous...) ses parents se sont dit que finalement leur petite princesse n'était sans doute pas destinée à devenir une Etoile en tête d'affiche du Lac des signes ou de Casse Noisette. Ils décidèrent donc l'année suivante de l'intégrer à un centre équestre. Comment vous dire qu'il ne fallut que quelques cours pour qu'ils comprennent que leur petit ange n'était pas une future Alexandra Ledermann. Ils prirent donc le temps de discuter avec Elena pour découvrir ce qui pourrait lui plaire...Elena peut loquace et restant cette enfant discrète et rêveuse, les mois commencèrent à défiler. Les temps devinrent moins joyeux, son père travaillant dans une usine se retrouva du jour au lendemain au chômage technique. Les finances se trouvant difficiles, Ils durent se résoudre à mettre en pause leurs rêves de voir leur enfant unique exceller dans une passion. Un jour de printemps, à la sortie d'école, Elena accourut pleine d'étoiles dans les yeux vers sa mère. « Je sais ce que je veux être maman je sais ce que je veux être ! ». un peu surprise cette dernière demanda : « AH oui ! Et que veux-tu tu être alors ? » « Je veux être joueuse de flûte et hypnotiser les rats grâce à ma mélodie ! ». La mère se trouva incrédule face à cette drôle d'idée... « Hypnotiser des rats ? Avec ta mélodie ?? » « Mais oui maman ! Comme le jeune garçon dans ce spectacle ! » Les yeux d'Elena pétillait d'excitation, si calme et tranquille à l'accoutumée, sa mère en resta bouche bée. Il se trouve que sa classe avait assisté à une pièce de théâtre re visitant l'histoire du « joueur de flûte de Hamelin », cette pièce relatait l'histoire d'un jeune garçon qui une nuit avait grâce à sa flûte (traversière ici) et sa douce mélodie attiré loin bien loin des milliers de rats qui avaient envahi un petit village d'Allemagne. Lorsque Elena avait entendu les premières notes sortir de ce magnifique instrument elle avait su... Ses parents décidèrent naturellement de lui trouver un professeur particulier. Elle commença donc à apprendre durement le solfège. Son père n'ayant plus de travail et le salaire de son épouse bien maigre, dû accumuler les petits jobs par-ci par là afin de pouvoir payer à sa fille bien aimée cet instrument si convoité. Au bout de quelques semaines de labeurs il lui fit la plus belle surprise qui soit. Les leçons commencèrent et lorsque Elena posa sa bouche sur l'embouchure, la magie opéra immédiatement. Son instrument devint très vite son plus bel allié. Les mois défilèrent et très vite son professeur dû se rendre à l'évidence Elena avait un don merveilleux, sa capacité d'apprentissage était exceptionnelle et il conseilla à ses parents de l'inscrire dans un conservatoire. Les années passèrent et la magie continuait de faire son effet. Elena gravit les niveaux un à un avec une facilité extraordinaire. Les sonates et les concertos des plus talentueux compositeurs n'avaient plus aucun secret pour la jeune fille. Elle maîtrisait parfaitement les staccatos et les vibratos, jouant de tête les airs de Chopin, Mozart, Tchaikovzki et j'en passe. Les diplômes avec les meilleurs mentions continuant de s'accumuler dans la maison, faisaient la fierté de ses parents. Elena et sa flûte ne faisaient qu'un. Grâce à son travail acharné elle arriva à un niveau tel qu'elle attira les convoitises d'un grand chef d'orchestre qui lui proposa de se joindre à ses troupes et pourquoi pas avoir le privilège d'être soliste lors de son nouveau concert. Bien entendu cela avait un prix. Lorsqu'on joue a un tel niveau la techniques et la grâce du musicien ne suffit pas, il lui faut un instrument qui soit de haute qualité. Sa joie immense retomba brusquement. Pour elle il n'avait jamais été question de se séparer de sa flûte qui l'avait accompagnée fidèlement toutes ces années et le fait que son père avait mis toute son énergie et tout son temps pour la lui offrir. Que penserait-il ? De la déception sans doute, un sentiment de rejet peut être...elle commença à moins jouer, louper quelques cours, prétexta un mal de gorge, une migraine. Ses parents ne comprenant pas, s'imaginant qu'elle avait peut être peur de couper le cordon, quitter le nid. Les semaines passèrent et Elena malheureuse d'une part de ne plus jouer autant et surtout de passer à côté de son rêve, se renfermait chaque jour un peu plus. Son père se décida à parler sérieusement à sa fille qu'il n'arrivait pas à comprendre. « Pourquoi mon petit oisillon de veut plus chantonner ? » Après de longues minutes elle se décida enfin à rompre le silence : « Je ne veux pas te décevoir...J'ai peur que tu m'en veuille si j'abandonne ma flûte que tu as durement payer...je ne veux pas te décevoir papa... » Stupéfait d'entendre ces mots il pris la tête de sa fille entre ses mains... « Crois tu qu'un père soit capable d'en vouloir à son oisillon de vouloir chanter quand celui-ci a mis toute son énergie et tout son cœur à chantonner encore et encore toutes ces années ? Je t’ai naturellement donné la possibilité d'être ce que tu es grâce à cette flûte, qui t'as en effet accompagné tout ce temps, dans l'unique but qu'un jour tu puisses avoir encore mieux. Imagines qu’un ébéniste donne à son fils du bois de pins et lui demande de s'entraîner encore et encore à le sculpter à le sublimer jusqu'à en faire une pièce exceptionnelle . Durant tout ce temps ce jeune homme à perfectionner son geste et développé son art .Et un beau jour son père lui donne enfin l’opportunité de sculpter un bois plus noble . Crois tu que ce garçon va refuser ce tel cadeau ? Bien-sûr que non...ma fille tu peux avoir des doutes sur ton avenir bien que je sois certain qu'il sera fabuleux. Une nouvelle flûte ? J'en suis ravie pour toi, tu la mérites amplement. Je suis fière de toi et qu'importe l'instrument ente tes mains, t'entendre jouer et que le monde t’entende me rempli d'un bonheur incommensurable. Alors maintenant accepte le cadeau qui s'offre à toi et vas vers ton destin, tes parents seront toujours fières de toi » Ces mots soulagèrent Elena, il est vrai qu'elle avait peur, peur également de ne pas être aussi douée avec un autre instrument quand toutes ces années un seul l'avait accompagné. Cependant elle savait aujourd'hui qu'elle devait s'ouvrir à ce nouveau défit que lui offrait sa vie et que si elle regardait derrière elle, son père approuverait d’un sourire bienveillant.

Mandine33

Messages : 23
Date d'inscription : 21/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

superbe

Message  Katrynn le Jeu 25 Juin - 12:24

bonjour,
Je viens de m'inscrire et commence à découvrir ce forum par tes écritures...je dois dire que j'espère pouvoir créer des métaphores aussi belles à la fin de ma formation (qui débute samedi 27/06/15).
Elle fait tout de suite voyager... n'est-ce pas le but de la métaphore ?
A bientôt
Katrynn
avatar
Katrynn

Messages : 11
Date d'inscription : 25/06/2015
Localisation : Saint-Malo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaphore deuil

Message  Mandine33 le Lun 29 Juin - 0:16

Merci beaucoup ☺️. En effet, le but est bien là et si j'ai atteind mon objectif avec celle ci j'en suis ravie !!! Bon courage à vous pour votre formation, cela apporte tellement !
A bientôt

Mandine33

Messages : 23
Date d'inscription : 21/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

fatiguée mais tellement épanouie !

Message  Katrynn le Lun 29 Juin - 20:30

Bonsoir,
Je suis à mon 3ème jour et c'est tout simplement génial !
C'est extraordinaire et enrichissant.
J'ai écrit ma première induction et la "magie" a opéré.
Quelle satisfaction !
Smile
avatar
Katrynn

Messages : 11
Date d'inscription : 25/06/2015
Localisation : Saint-Malo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaphore deuil

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum