le café des praticiens en hypnose
Bienvenue sur ce forum, merci de vous inscrire pour accéder aux discussions

CONCOURS MARS AVRIL 2015

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CONCOURS MARS AVRIL 2015

Message  camille griselin le Dim 1 Mar - 11:41

Cette fois ci c'est un concours de métaphore!!!!!!

A vos plumes! Le thème est : vous avez un patient qui est thérapeute lui-même, et qui n'arrive pas à trouver le prix juste pour son activité car il se dévalorise. Aidez-le à prendre conscience de sa valeur et du droit d’avoir de l'argent....

Je crois que ce thème servira à tous.... sunny
Camille
avatar
camille griselin
Admin

Messages : 991
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 39
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur http://hypnotherapie.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS MARS AVRIL 2015

Message  camille griselin le Dim 1 Mar - 11:42

Le gagnant aura droit à 1 an d'abonnement aux mp3, soit 4 séances mp3 inédites par mois pour travailler sur soi....
avatar
camille griselin
Admin

Messages : 991
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 39
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur http://hypnotherapie.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS MARS AVRIL 2015

Message  Elisieu le Mar 3 Mar - 19:48

ah ce thème me correspond Very Happy

Je vais essayer de plancher là dessus, même si je ne suis pas très douée pour les métaphores.
avatar
Elisieu

Messages : 380
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 42
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur http://www.hypnotherapie-angers.fr

Revenir en haut Aller en bas

date

Message  teeka le Mer 4 Mar - 16:15

Super a ma plume:) il faut te donner ça quand ?
avatar
teeka

Messages : 18
Date d'inscription : 11/01/2013
Age : 30
Localisation : Chalon sur saone

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS MARS AVRIL 2015

Message  camille griselin le Mer 11 Mar - 12:01

avant le 30 avril
avatar
camille griselin
Admin

Messages : 991
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 39
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur http://hypnotherapie.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

le violoniste

Message  Aurore le Ven 3 Avr - 1:03

Coucou Camille et vous tous
Voici ma métaphore pour ce petit concours :

Je vais te raconter l’histoire d’un musicien très doué, même si la plupart du temps il en doutait. C’était un violoniste brillant et très renommé, pour peu qu’on s’intéressât à cette activité. Ses parents s’étaient sacrifiés pour pouvoir lui payer ses études dans une des plus grandes écoles. Toutes leurs économies avaient servi à faire de lui l’artiste qu’il était aujourd’hui. Il avait passé des heures et des années à travailler, à s’user les doigts jusqu’à pleurer. Mais rien ne le rendait plus heureux à présent que de jouer de son instrument pour remplir de bonheur les oreilles et le cœur des gens.
Mais quelque chose l’empêchait d’être totalement satisfait de sa vie. Il savait qu’il avait eu la chance de pouvoir faire de sa passion un métier, mais il n’arrivait pas à accepter que des gens puissent payer pour venir l’écouter. Pour lui, la musique était un don de soi, quelque chose qui ne s’achète pas, et que tout à chacun avait droit. Et après tout, être musicien n’était pas si extraordinaire que cela, il suffisait d’apprendre et puis voilà ! Il pensait même que les CD jouaient aussi bien que son bras.
Il décida alors d’abandonner les grandes salles de concert où les spectateurs se bousculaient, pour aller jouer dans une bouche de métro où bien plus de monde pourrait profiter de ce maestro.
Seulement voilà, les choses ne se passèrent pas comme il l’imagina. En effet, tout le monde passait devant lui sans lui prêter attention, même si quelques-uns s’arrêtaient et ressentaient quelques frissons. A la fin de sa journée, notre illustre violoniste, sans avoir rien demandé, avait récolté 4,35 euros. Etait-ce la valeur de ce qu’il jouait ? Et avec un brin de lucidité, il fut obligé d’admettre qu’il avait besoin de davantage pour manger.
Alors, il discuta de cette expérience avec ses parents. Ils lui donnèrent une toute autre vision des évènements … Ils lui expliquèrent qu’eux-mêmes étaient très fiers qu’un bon nombre de personnes déboursent une certaine somme pour aller écouter leur fils chéri. Et que lorsque ces gens sont sortis, ils sont d’autant plus ravis de pouvoir dire « je suis allé voir ce jeune violoniste si réputé, et je ne regrette vraiment pas le prix de mon billet, d’autant que le lieu ressemblait à un palais. C’était vraiment merveilleux. Ce moment restera à jamais gravé dans ma mémoire. »
Ceux qui choisissaient de venir le voir en concert savaient à qui ils avaient à faire et l’appréciaient de la bonne manière. Alors certes, il y aura toujours quelques mécontents qui diront ne pas en avoir pour leur argent, mais personne ne les a forcés, et ils ont le droit de préférer un ciné. Mais pour la majorité, ils auront passé une excellente soirée, oublieront le prix de leur billet pour ne retenir que les émotions partagées.
Le violoniste comprit alors que chaque chose devait être appréciée à sa juste valeur. Et avec l’argent qu’il gagna, il décida d’offrir à ses parents quelque chose qu’ils n’avaient pu s’acheter jusqu’à maintenant, privilégiant l’avenir de leur bien-aimé. Quel était ce cadeau ? Je te laisse deviner …
Et toi, que décides-tu de choisir ? Préfères-tu jouer dans le métro pour des passants indifférents qui te jetteront quelques euros… ou préfères-tu être sur scène et partager ton joli talent avec tes mécènes au nombre grandissant ?

En espérant qu'elle vous plaise :-)
Bises

Aurore

Aurore

Messages : 45
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 35
Localisation : sarthe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS MARS AVRIL 2015

Message  pascale le Ven 3 Avr - 10:05

simplement bravo...

pascale
avatar
pascale

Messages : 299
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : limousin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS MARS AVRIL 2015

Message  Aurore le Ven 3 Avr - 13:01

Merci Pasacale :-)

Aurore

Messages : 45
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 35
Localisation : sarthe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS MARS AVRIL 2015

Message  Aurore le Ven 3 Avr - 13:02

Pascale pardon ;-)

Aurore

Messages : 45
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 35
Localisation : sarthe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS MARS AVRIL 2015

Message  Sophie Saracchi le Mer 8 Avr - 21:03

Merci Pascale.
Restons dans l'art...

Bonne soirée à toutes et tous

Le sculpteur

La première fois qu’il la vu, c’était un après midi de printemps…ou le début d’été, enfin, une nouvelle saison... il croit qu’il était précisément 16h24, ou un plus moins tard, ou plus avant… il ne se souvient pas exactement… mais tout le reste, lui revient à la mémoire… comme si il y était…
Maman le tenait pas la main, il était encore petit… il sentez ce soutien, cette assurance, cette confiance, pour avancer, à son rythme, il était petit, mais son avis d’avancer comme un grand était bien présente et se voyait marcher dans les pas d’un grand qui avait laissé ces empreintes sur le sol humide… Quand il jouait à ce jeu, il lui arrivait de tomber, mais toujours il se relevait… comme disait le grand-père… Pascal, mon enfant, la vie, c’est comme au tennis, pour gagner, il faut renvoyer la balle une fois de plus que l’autre… tu tomberas peut être parce que tu auras oser, mais à rester les deux pieds dans le même sabot, il te sera impossible d’aller au bout du chemin… il était paysan, parfois, il parlait brut, mais c’est mots étaient toujours… percutant et faisait réfléchir… Aujourd’hui, il se dit que grand-père avait du entendre ce proverbe chinois ? tomber sept fois et se relever huit… Tu apprendras de ta chute pour avancer d’un pas de plus en plus sûr… il faut se lancer, s’expérimenter, s’ajuster son pas, son rythme et trouver son équilibre...
Aujourd’hui, c’est sûr, il marche aisément d’un pas assuré, franchement confiant en lui… c’est comme tout, il faut apprendre, s’entraîner, progresser, évoluer, continuer à apprendre…. et un jour on fait... sans même y penser… tout naturellement… parce qu’on a confiance en nous, on marche sans se demander comment on marche… et il y a tant de capacités qu’on a développé ainsi, comme toutes ces compétences… la vie est une véritable école, on découvre, on apprend, on avance, on devient bon, encore meilleur, on sait qu’on apporte ce plus qui permet d’aider, de réussir un projet… tout en sachant qu’on peut encore s’améliorer, parce que nous sommes perfectibles… doué pour apprendre, comme on dit…alors on évite de se dire qu’il y a mieux et qu’on ne vaut rien… on apprend au quotidien… en tant qu’être humain… bon, ça, vous imaginez bien que le petit enfant qu’il était, ne comprenait pas tout ça… c’est l’homme qu’il est devenu, qui sait maintenant...
Et oui, il se souvenait de ce jour là, à cet instant, tout a changé… il regardait un sculpteur… il travaillait un tronc d’arbre, ou peut être une branche… il faut dire que lorsqu’on est enfant, tout paraît plus grand… il se souvenait qu’il avait penser être incapable de franchir le rebord de la fenêtre de sa chambre alors que son grand frère le faisait… régulièrement… mais lui, il le voyait tellement haut, ce rebord… alors qu’aujourd’hui, il sourit au nombre de fois qu’il l’a franchit… il voyait encore cet homme le ciseau à la main, travailler ce bois pour l’amener à changer… il se dessinait une nouvelle forme… il ajustait son geste, la précision, parfois, il prenait du recul, et revenait sur un point… il ne savait pas si c’était l’artiste ou ce qu’il faisait naître de ce bout de bois qui l’hypnotisait le plus… il était réputé et reconnu… il avait de l’or entre les mains, et ces sculptures avait une vraie valeur… il ne s’en rendait pas toujours compte, même si il voyait bien que le résultat de son travail était vraiment bien… Ce jour là, quand le sculpteur posa ses outils… il se souvient lui avoir demandé : comment tu savais qu’il y avait un cheval à l’intérieur du bout de bois…
Aujourd’hui, il est devenu praticien en hypnose… parce qu’il aime être comme ce sculpteur… et il sait que son travail a une grande valeur, faire découvrir le trésor que chacun renferme au dedans...
avatar
Sophie Saracchi

Messages : 320
Date d'inscription : 12/03/2012
Age : 51
Localisation : Nantes sud - Le Bignon

Voir le profil de l'utilisateur http://www.socoach.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS MARS AVRIL 2015

Message  Aurore le Lun 4 Mai - 20:47

Bonsoir à tous !
Je constate qu'il n'y a pas eu beaucoup de participants pour ce concours ... Dommage :-(
Du coup Camille, y aura t-il un gagnant quand même (enfin, UNE gagnante, puisqu'on est que 2 à avoir pris la plume ;-)) ?

Belle soirée tout le monde :-D

Aurore

Messages : 45
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 35
Localisation : sarthe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS MARS AVRIL 2015

Message  camille griselin le Lun 4 Mai - 21:28

Effectivement Aurore, peu de participants, comme aux rassemblements. Je mets des choses en place, mais je ne peux pas forcer les gens.
Je vais donc arrêter la rubrique concours... Pour celui ci, c'est toi qui gagne (il y a juste un négatif à changer: je ne regrette vraiment pas le prix de mon billet), sinon elle est super et avec des rimes... Bravo.
Ecris moi sur mon mail: elimac49@yahoo.fr pour discuter de ton prix!!! Very Happy
avatar
camille griselin
Admin

Messages : 991
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 39
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur http://hypnotherapie.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS MARS AVRIL 2015

Message  Aurore le Lun 4 Mai - 22:21

Ah oui, une négation passée inaperçue ... pas facile de s'en débarrasser ! Lol

Aurore

Messages : 45
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 35
Localisation : sarthe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS MARS AVRIL 2015

Message  Pierre F. le Lun 4 Mai - 23:52

Bjr Camille
Ne baisse pas les bras on va réussir les rassemblements et dynamiser les collègues et futur collègues
En attendant je ne me sentais pas capable ni a la hauteur de participer aux premiers concours.
Je sais, une croyance limitante mais j'y travaille
Bonne nuit
avatar
Pierre F.

Messages : 57
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 37
Localisation : Sud Nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://hypnocoach44.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS MARS AVRIL 2015

Message  pascale le Dim 10 Mai - 17:13

bonjour Camille
pour moi j'avoue  je n'ai pas eu assez de punch, pour réaliser une aussi belle prose qu'aurore ou sophie, j'ai déjà donné ma vision pour aurore, et je suis contente qu'elle soit l'élue,
je crois au concours et au rassemblement...,
peut être,
il faut laisser à tous et toutes monter l'envie, et oser dépasser ses croyances limitantes...., cela va venir ,

belle journée à tous sunny  sunny
avatar
pascale

Messages : 299
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : limousin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS MARS AVRIL 2015

Message  Patricia85 le Lun 11 Mai - 7:50

Bonjour à toutes et à tous, cela fait un moment que j'ai visité le forum(faute de savoir prendre du temps Rolling Eyes ) et viens juste de voir cet appel au concours, ce sera pour une autre fois , vos deux textes sont très très bien bravo , Camille persévère, les rassemblements, les concours sont de très bonnes idées et cela encourage ceux qui sont motivés ...
Les métaphores communes encourageraient peut-être plus les personnes qui ont peur de se lancer !...
Belle journée ensoleillée à toutes et à tous...
avatar
Patricia85

Messages : 285
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 57
Localisation : Saint Hilaire de Riez (85)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

CONCOURS

Message  mandarine34 le Jeu 14 Mai - 10:45

Bonjour Camille,

Je trouve, moi aussi, que l'idée est excellente.
Le manque de temps m'a empêchée de participer mais aussi le fait de poster quelque chose qui ne serait pas du tout approprié car les métaphores c'est difficile et parfois les idées manquent.
Nous avons tous nos freins apparemment.
je pense aussi que vous devriez continuer, même s'il n'y a que 2 personnes qui participent, car cela peut être enrichissant pour tout le monde.
je ne me rappelle pas quel était le prix à gagner mais peu importe c'est l'échange d'idées qui peut être très intéressant.
A bientôt.
M. Chantal
avatar
mandarine34

Messages : 34
Date d'inscription : 10/11/2014
Age : 54
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bien que nouvelle sur ce site, et bien que la date soit dépassée depuis longtemps, j'ai eu envie de participer car le sujet est trés inspirant

Message  cesarine le Mar 28 Juil - 13:52

Quand j'ai rencontré Scott, il était artiste peintre depuis de nombreuses années.
Il se considèrait alors, comme un homme ordinaire.
Cependant il possèdait déjà quelque chose de troublant, peut être un certain charme, ou une certaine aura.
De plus, il était doté d'un regard perçant, capable de vous transporter très loin, rempli d'une infinie  douceur.
Celui ci,  avait  beaucoup travaillé pour obtenir une certaine maîtrise de son art ,et malgré les difficultés, il était resté très investi dans ce qu'il faisait.
Il était comme animé par une flamme, quelque chose qui donnait vie à ses tableaux.

Il avait déjà exposé, mais sa notoriété ne s'exportait pas très vite vers les frontières.
Il aimait son travail, et il y mettait tout son cœur. Celui ci, lui donnait une raison de vivre, une sorte de mission de vie.

Au cours de toutes ces années, il avait su développer une sensibilité particulière, qu'il savait très bien retranscrire, dans chacune de ses œuvres.
A travers elles, on pouvait y découvrir une grande envie d'aider les autres, dans leur devenir.
Un peu, comme s'il souhaitait leur montrer le chemin, les guider.  
Il ressentait bien l'effet que sa peinture, procurait sur les autres quand ils la regardait.
Mais voilà, bien des doutes envahissaient sa tête, et un infernal questionnement venait se sur ajouter, à tout cela.
Manquant d'assurance, il se remettait sans cesse en question, doutant de ses capacités, de son travail, de la valeur de ce dernier..

Bien souvent, il pensait que son art, n'etait peut être pas le bon chemin pour apporter l'aide qu'il aurait souhaitait.
Il doutait que ses messages soient bien compris.
Il était souvent partagé entre le fait de garder ses œuvres rien que pour lui, tant il y avait mis d'amour.
Tant et si bien, qu'ils les exposé précieusement dans son atelier, à l'abrit de tous les regards, qui auraient pu émettre un jugement.

Alors, que d'autre fois, plutôt que de voir ses toiles dormir dans le fond de son atelier, il les offrait ou les vendait,  pour une somme dérisoire. Mais peu importe, puisque lui même, ne croyait pas en lui.

Un jour Scott fut invité à rejoindre un groupe d'artistes amateurs locaux, qui peignaient sans prétention, juste pour le plaisir, de se réunir et de parler peinture.

Au bout de quelques temps, il fit la connaissance de Sahaina, une jeune femme d'origine étrangère, qui le regarda avec beaucoup de douceur et d'émotion, et tout en regardant ses toiles, elle se mit à lui parler, de lui, de sa vie, de son père, de cet homme modeste qui avai,t toujours mal accepté, l'amour que son fils portait à la peinture.
De cet homme rugeux, qui croyait, que l'argent se gagnait à la sueur de son front,  et uniquement comme cela.
De cet homme, qui était passé, à coté de l'amour, que doit donner un père à son fils, en le valorisant, et en l'aimant suffisamment, pour l'encourager à vivre de sa passion.

De toute façon, il avait toujours manquait de temps pour daigner rentrer dans l'atelier de son fils, et prendre le temps, de s'intéresser à son travail, de constater tout le talent, le géni et l'inspiration lumineuse dont bénéficié son fils.

Leur relation, c'était alors tendue, puis éloignée, juste parce qu'il c'était buté et qu'il avait voulu faire, de son fils, un  homme.

Elle lui parla aussi du long chemin, qu'il avait du faire, pour s'accepter et se trouver beau, un minimum. Elle lui parla de cet adolescent qui avait préféré raser les murs plutôt, que de se mettre en valeur.

Elle lui parla du jeune homme, encore rêveur qui avait cru, en son art, plus qu'en la vie.
Et qui avait laissé passé les années, sans se soucier de trouver l'amour.
Celui qui vous construit, celui qui vous emméne par delà des doutes,  mais aussi, celui que l'on a pour soi meme, celui qui permet de guérir de tout.

Elle lui parla de la lumiére, de la façon dont il la percevait, dont il la captait dans ses réves.
Elle continua donc, à lui parler de cette lumiére magique,  qui inspirait toutes ces toiles d'une beauté indescriptible.
Elle lui fit prendre conscience, à quel point il était en fusion avec son œuvre, et à quel point, il lui était difficile de s'en séparer, de les vendre,  pour quelques vulgaires billets.

Alors que pour lui, le prix réduisait son art à une simple idée de marchandage, qu'il assimilait à une forme de pensée immorale.
Il c'était tellement investi qu'il lui  semblait que le prix ne donnait pas de valeur en lui meme. Il était si attaché à elles, et pourtant parfois, il pouvait les brader juste, pour pouvoir payer une facture.

Il devait bien avouer, qu'elle avait raison, il avait bien du mal « à vendre », ses toiles, quel horrible mot pensa t'il sur le moment.

Scott, fut très surpris, et si ému, que cette femme qu'il connaissait à peine, puisse lui parler de lui avec tant de justesse. Comme si elle avait été touchée par la grace.
Il se sentait soudain important, aux yeux de quelqu'un.
Sa curiosité fut piquée au vif. Elle semblait le connaître tellement bien,
Comment pouvait elle lui parler si bien de lui, rien qu'en regardant une toile ?

Pour qu'il reprenne confiance en lui, elle lui passa une commande de deux toiles.
Une  qui devait le représentait tel qu'il se voyait au moment de leur discution, et une autre, qui devait le représenter,  au sommet de son art, lorsqu'il se serait débarassé de toutes ses peurs, et de ses croyances erronées.

Il fut désemparé par cette demande, qui l'obligait à regarder à l'intérieur de lui.

Et pourtant, pour la premiére fois, il se sentait encouragé, par cette femme qui lui donnait une autre approche, plus de profondeur sur ce qu'il avait fait de sa vie,  qui lui donnait aussi,un autre regard sur son avenir.

Elle l'encourageait à progresser, le félicitait. Elle savait lire en lui toute la richesse de sa fibre artistique, et le réel pouvoir de communication transcendentale, qui le reliait à sa peinture.
Elle lui mit en avant, comme une évidence toutes ses qualités.

Elle lui fit comprendre qu'il était relié à son art, par un fil magique .
Qui pouvait faire le lien, entre lui, et ce qu'il pouvait enfin vendre aux autres, sans en souffrir d'une quelconque mesure. Car ce fil invisible, lui permettait de garder le contact avec chacune de ses œuvres .  

Sahaina, lui dit que dans son pays les artistes étaient des gens éminament respectés. Car ils faisaient le lien entre tous gens, que l'art était un fil conducteur, qui véhiculait de l'amour, de la beauté, de la liberté d'expression, et qu'il était aussi,le miroir intérieur, de l'artiste, qui avait le courage de créer, et de s'exposer à la critique.
L'art, était le reflet de l'ame, c'est pourquoi, il avait tant de valeur. Et, que de ce fait les artistes, étaient respectaient pour leur travail, et par leur travail.

Scott remercia Sahaina d'avoir mis en lumiére toutes ces choses qui avaient fini par prendre le dessus, et qui l'empéchaient de vivre pleinement de son art .
I l comprenait maintenant que ce qu'il avait exprimé en se comportant ainsi, était du rejet et, du dégout, alors qu'il avait toujours révait de s'épanouir, et de vivre de ses toiles .

Il promit à Sahaina d'atteindre ses objectifs, de gagner sa vie dignement et sans ambiguités.

cesarine

Messages : 65
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 47
Localisation : st sauveur le vicomte

Voir le profil de l'utilisateur http://site : http : cesarine50.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

la tunique des rois d'hypnos

Message  herve le Mer 13 Jan - 21:32

La tunique du palais des rois d’hypnos…


Hypnos est une cité, réputée pour sa douceur de vivre et sa faconde, en bord de méditerranée, toujours ensoleillée. Il est bon et agréable de s’y promener, le bruit des vagues, sur les magnifiques rochers ocres, la mer à perte de vue, et les façades blanches, et ces champs de vignes et d’oliviers, dans lesquels, il est si doux et apaisant de se promener. Quand on se rapproche de la cité, on la voit entourée d’une grande muraille, sur une hauteur le magnifique palais des rois. Quand on passe la porte de la cité, on y découvre un dédale de rues lumineuses et fleuries, et toute une vie riche et vigoureuse, des commerces de chaque coté de la rue principale, les habitants discutent, les commerçants derrières leurs échoppes... Pour aller, au palais des rois d’hypnos, il faut passer la grande rue, tourner à droite, et laisser derrière soi, la place du marché, tourner à gauche et traverser le jardin des anciens, ou ça et là, des peintres, des oiseaux, des jets d’eau crée un monde plus feutré. Emprunter encore à droite, le sentier de soie, qui doit son nom au duvet d’herbe qui le recouvre, pour enfin se présenter à la porte du palais.

Le palais des rois d’hypnos est d’une grande majesté, chacun peut y rentrer, mais à la condition de laisser là ses vétements pour revétir une tunique blanche et fraiche mise à la disposition de chacun. Une tunique qui couvre tout le corps, une tunique blanche. Oui tout le monde peut entrer dans le palais des rois d’hypnos à la condition de revétir cette tunique blanche.

Cette bien surprenante tradition à la fois très accueillante, et plutôt surprenante fut décidée par le troisième rois d’Hypnos. Cette tradition aujourd’hui communément admise est le fruit d’une histoire que je vais me permettre de vous raconter :

Le premier roi d’hypnos était un homme austère, un guerrier à la mâchoire carrée et le bras ferme, la barbe opulente, la voix forte. Sa cité était dirigée par une main de fer, seul ne pouvait entrer dans le palais que les notables patentés, notables et patentés, à ces yeux la seule catégorie de citoyens digne de valeur. Ainsi, le palais d’hypnos ne fut que le lieu d’une riche élite coupée de la cité, il y avait eux et les autres, et ces autres étaient bien plus nombreux qu’eux. Ces autres étaient la majorité, alors qu’eux les patentés une petite minorité. Le roi oublia que c’était cette majorité qui faisait la cité, cette majorité qui faisait du roi, un roi. Lassée d’être maltraitée, la rumeur envahit le jardin des rois, puis le chemin de soie et vint gronder au porte du palais et encore gronder. Le roi ne fut plus le roi de la merveilleuse et paisible cité d’hypnos, au contraire on disait de lui que c’était le roi la bruyante cité d’hypnos, à jamais entaché de cette réputation.

Le second roi d’hypnos, le frère cadet triste de la réputation ainsi acquise décida, tout au contraire d’ouvrir les portes du palais, à tous. Ainsi nuits et jours, le palais était pris d’assaut par une innombrable foule tellement émerveillée par les somptueux jardins, et autres décorations que très rapidement le palais perdit de sa lumière. Les jardins ne servaient plus aux marches contemplatives, mais aux déambulations curieuses. Les merveilleux massifs si finement ciselés accueillaient pic nic, jeux et autres chamailleries. Les marbres du couloir ne reflétaient plus le calme et la sérénité mais plutôt le chahut et la cohue. Les citoyens ne firent plus la différence entre la place, le jardin des rois, et le palais c’était finalement le même lieu de balade. Ainsi, le palais d’hypnos ne fut plus différent du jardin des rois, même, le chemin de soie disparu. Le palais perdit de sa superbe, et devin le palais mal reconnu..

Le troisième roi d’hypnos, le benjamin ne put que constater qu’il devait trouver une autre solution que celles de ces frères ainés. Ainsi un jour il convoqua le conseil et leur dit :
- Que seuls les notables entreront dans la cité. Chacun devra être vêtu d’une tunique blanche, noble et pure, c’est ainsi que je souhaite, que chacun des notables soit vêtu. Toutes personnes ainsi vêtues devront être considérée par nous même et par vous autres comme un noble citoyen de la cité.
– Que le palais est ouvert à quiconque se conformera à cette règle, chacun pourra venir au palais à la condition qu’il se vêtisse et se couvre de la tunique blanche, je demande à tous de considérer, tout citoyen ainsi vêtu, ici , comme un notable.

C’est ainsi que le palais de la cité d’hypnos retrouva son juste milieu, le palais des rois redevint le fameux palais des rois, la cité retrouva son calme, le chemin de soie respira à nouveau sa quiétude, le jardin des rois fut apaisé des rumeurs insistantes, et les citoyens vêtus de leur juste tunique, pouvaient ainsi devenir, chacun, le temps d’une visite un notable du palais. Cette tunique permis ainsi à tous d’accéder au palais, et le palais du roi d’hypnos offrit ainsi à chacun le juste hommage de sa noblesse.

Hervé Sturlini, cabinet acupnose
avatar
herve

Messages : 6
Date d'inscription : 12/01/2016
Age : 49
Localisation : Carantec, Finistère.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.acupnose.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS MARS AVRIL 2015

Message  Olivier53 le Jeu 16 Fév - 15:39

J'espère que l'imagination et l'écriture se développeront pour moi. C'est hard, mais ça en vaut la peine !
avatar
Olivier53

Messages : 139
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 44
Localisation : En Mayenne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Metaphores

Message  cabinet briare hypnose le Mar 29 Aoû - 10:41

Bonjour, la métaphore est un outil de plus dans la valise magique du thérapeute, personnellement je préfère les métaphores en phrases courtes et à double sens ( le patient peut choisir ) que je place dans une séance après l'approfondissement pour ouvrir la porte aux suggestions, et en fin de séances pour remercier le patient de son travail. Very Happy
avatar
cabinet briare hypnose

Messages : 12
Date d'inscription : 28/08/2017
Age : 62
Localisation : Briare

Voir le profil de l'utilisateur http://www;briarehypnose.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS MARS AVRIL 2015

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum