le café des praticiens en hypnose
Bienvenue sur ce forum, merci de vous inscrire pour accéder aux discussions

Metaphore Cystite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Metaphore Cystite

Message  nanad2 le Ven 8 Nov - 17:00

Bonjour Voici une métaphore pour la cystite....

Je vais vous raconter l’histoire de mon amie Mélanie, qui a décidé de faire le chemin de st jacques de Compostelle, pour se retrouver……
Son MARI  avec qui elle vit depuis 10ans, a accepté sa mutation à Londres. Elle sait qu’il n’a pas le choix , s’il veut garder son travail, mais au fond, cette situation la met en colère, elle lui en veut , mais est obligé de garder ses sentiments, elle ne veut pas lui dire car au fond elle sait qu’il n’a pas choisi cette situation , qui est difficile à vivre pour LUI aussi.
Alors, pour ne pas garder cette colère en elle, pour ne pas en vouloir à son mari elle décide de prendre son bâton de Pellerin  et de faire la route de Compostelle à pied. Elle part en ce lundi matin avec un sac à dos énorme car Mélanie ne sais pas voyager léger.
La première journée de marche, elle se rend compte que son sac à dos est lourd et souhaite trouver une âme charitable pour l’aider à porter ses affaires. Comme la vie nous renvoie ce que l’on doit changer elle ne trouve personne, et est très en colère car se sent seul et rend les autres responsable de ses souffrances….
Au bout d’une semaine … elle  ressent grâce à la confiance  acquise liées à  ses prouesses de  sa marche sur ce chemin : qu’elle est seul responsable de sa vie et de son bonheur et que les autres ne sont pas responsable de sa tristesse, alors…. elle décide d’alléger son sac à dos pour faciliter son chemin personnel.
Après trois semaine d’un long périple à pied avec un sac à dos léger ; elle comprend que le départ de son mari n’est pas à l’origine de son mal être, ces frustrations accumulées, ces colères ces ressentiments , elle réalise qu’elle laisse aux autres la responsabilité de son bien-être et que son mari qu’il soit muté à Londres, en Bretagne ou à New York ne devrait pas créer   de tristesse …d’attentes non comblés, le conjoint se dit-elle n’a pas besoin d’écopé de ma souffrance silencieuse. Je peux être heureuse sans attendre des autres c’est cela la liberté ?
Elle comprend par ce chemin solitaire qu’elle seul  peut se prendre en main sur la route de son bonheur, et elle décide d’accepter la responsabilité de sa vie .Alors dans la dernière ligne droite elle prend la décision d’aller de l’avant et ainsi de renaitre à son « moi » indépendamment de ses relations.
Certaines personnes ont des attentes qui ne sont pas comblées par leur entourage, ce qui entraine de la colère non exprimée, rentrée. Mais le chemin du bonheur n’est-il pas de prendre la responsabilité de notre bonheur sans attendre des autres ?.... En étant responsable de notre vie il n’y a plus de raison de ressentir de la colère envers notre entourage. Est-ce que vous aussi vous avez décidé de prendre l’entière responsabilité de votre vie ?
Nanad2

nanad2

Messages : 5
Date d'inscription : 13/05/2013
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum