le café des praticiens en hypnose
Bienvenue sur ce forum, merci de vous inscrire pour accéder aux discussions

Méli-mélo d'histoires HARMONIEUSES

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Méli-mélo d'histoires HARMONIEUSES

Message  dany5075 le Jeu 20 Juin - 10:06

Méli-mélo d'histoires HARMONIEUSES

Attention : surtout ne pas croire tout ce qui est écrit.

Cette histoire se passe dans un grand orchestre, splendide et majestueux dirigé par un chef d'orchestre célèbre et talentueux. Seulement ce jour là, on ne savait pas si le chef état ivre ou si tous les instruments étaient désaccordés. Chacun semblait jouer son air sans tenir compte de la partition ou de la direction du chef d'orchestre. Chacun y allait de sa petite mélodie. On sentait bien que chacun avait quelque chose à dire. Mais sans tête, c'est s'entêter sans savoir ou on va....

C'est l'histoire d'un pied qui parle à la tête. Ou inversement. C'est un dialogue qui n'a ni pied ni tête.
Aujourd'hui c'est pas le pied, dit un jour la tête au pied
Ah bon ! Pourtant , moi, je me porte bien...bien poser sur le sol.
Il faudra un jour que j'ai un tête à tête avec toi pour que tu me dise comment tu fais pour avoir bon pied et bon oeil aussi ! Je n'en crois pas mes yeux !
Et moi il faudra que je t'apprenne à faire des pieds de nez avec la vie .


C'est une petite trompette qui fait COUAC et qui ne sait pas quoi faire car tout craque à l'intérieur Peut être est-elle à bout de souffle. Aussi décide t-elle d'aller voir le maitre chanteur. Il va sans nul doute lui accorder une entrevue et lui dire quoi faire.
- Il importe, petite trompette de réguler l'air qui passe à l'intérieur de toi. Les endroits trop serrés ont besoin d'être relâcher. Trop de tension tue l'expansion. Et il importe également que les endroits trop lâches soient tonifiés. Laisse faire le maître harmoniseur des trompettes. Il y a ainsi des parties de toi qui entre en harmonie la nuit et qui vienne ajouter de la beauté à la vie.


Cette histoire se passe dans un atelier de charpentier. Les outils sont là tous réunis pendant que le maître est occupé ailleurs. Les outils sont tous mécontents. La scie est sur les dents contre le marteau qui frappe à tout va et comme un sourd . Bien sur le marteau répond que c'est la scie qui fait un bruit strident, que les râpes sont trop abruptes. Les râpes disent que les clous sont trop piquants et que les vis ont une démarche bizarre. Les rabots se plaignent de la rugosité du papier de verre . Chacun se plaint de son voisin et pense qu'il est le plus malin .

- Ou vas-tu petit clown ?
- Je pars à Tijuana pour rigoler d'avantage.
- N'es-tu pas heureux ici ? Ne rigole tu pas déjà ?
- Si, si, bien sur. Je rigole déjà bien ! Je recherche juste plus d'harmonie pour rayonner autour de moi et me sentir bien de l'intérieur. M'améliorer à cent pour cent et tirer le meilleur parti de moi-même.


Au retour du maître charpentier tout le monde est bien calme et bien rangé, fini les batailles et les rivalités. Il s'empare d'un bout de bois qu'il scie, qu'il rabote. Il râpe et passe le papier de verre pour lisser. Il cloue et assemble le tout qui prend forme sous la main du maître. L'instant d'avant...rien.
Et maintenant entre les mains expertes du maître et grâce au travail en commun des instruments, il vient de construire le plus beau des berceaux.



Quand la petite trompette intégra tout ce qui avait été dit pendant cette conversation, elle sentit en elle un souffle d'air nouveau qui se répandit dans tout son corps de trompette. Elle se sentit si en joie qu'elle voulut l'exprimer. Et à ce moment là, c'est un son mélodieux qui sortit par son embouchure. Ce son si parfait fit vibrer tout son corps et ainsi répandit également la joie partout autour d'elle.
La petite trompette se sentit si belle...regardée...admirée. Peut être pour la première fois. Allait-elle rejoindre un orchestre ? Oser jouer une mélodie...SA MELODIE ?!!

Parfois ne plus se prendre la tête, c'est entrer de plein pied dans la réalité...la sienne
Celle qu'on créé...ainsi que sa santé
Prendre le temps d'un tête à tête avec soi-même pour ne plus se la prendre.
Reprendre de plein pied , le pied à l'étrier pour aller trier et garder juste le nécessaire et juste continuer à marcher, un pas à la fois sur le chemin qui est le sien.

Et tout à coup, le silence se fit. Le chef reprit les choses en main. Avec sa baguette, il dirigea l'orchestre et tous les instruments à l'unisson offrit ce jour là, la plus belle des partitions. N'est ce pas de l'union de tous que nait la plus belle des symphonies. Et la plus belle des symphonies, c'est notre vie.

dany5075

Messages : 16
Date d'inscription : 28/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum