le café des praticiens en hypnose
Bienvenue sur ce forum, merci de vous inscrire pour accéder aux discussions

Conte de la princesse rebelle

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conte de la princesse rebelle

Message  Seb-49 le Ven 7 Juin - 7:31

Il était une fois une très belle princesse qui vivait dans un magnifique château. Sa vie n'était que merveille: elle avait grandi entourée de soins et d'attentions, elle avait beaucoup d'amis et tout le royaume était à son service.
Un jour, son père, le roi, trouva qu'il était temps de s'inquiéter de la succession de son royaume et convia la princesse à chercher un époux. Comme dans tous les royaumes, tous les princes charmants des alentours furent conviés à rencontrer la belle. De nombreuses visites se faisaient chaque jour: la dame souriante, sa conseillère matrimoniale avait organisé les rencontres. Chaque prince avait environ quinze minutes pour discuter et tenter de séduire la belle, la conseillère avait appelé ces entrevues du "Speed charming" et était convaincue que pour trouver un prince charmant il fallait être efficace et ne pas perdre de temps.
La princesse rencontra de nombreux princes, mais après plusieurs semaines de "Speed charming" acharné, elle n'en trouva, hélas, aucun qui lui convenait. Elle décida alors, en concertation avec dame souriante, qu'il serait bon de faire une pause. Le printemps s'achevait et elle décida de reprendre les rencontres après l'été. Elle pourrait ainsi, profiter de quelques vacances bien méritées.
Pendant ce temps, sa belle-mère, nouvelle épouse du roi, complotait. Elle était bien décidée à faire de sa fille, la demi-sœur de la princesse, l'héritière du royaume. Elle décida donc de réunir une commission des meilleures crapules, afin de faire disparaître notre princesse.
La chose fut aisée à organiser, depuis des décennies, de nombreuses techniques ont été mise en œuvre pour que les princesses n'épousent pas leur prince charmant:
Pour notre princesse, tout commença par une course poursuite dans un couloir. La première crapule que sa belle-mère avait choisie se nommait Ursula. Cette dernière poursuivait ses victimes avec une quenouille affutée, leur piquait le doigt pour les faire dormir cent ans. Il faut dire que cette technique avait particulièrement bien marché avec la belle au bois dormant.
Mais notre princesse, ayant pris des cours de karaté royal, ne tomba pas dans son piège... Se retrouvant nez à nez avec Ursula, elle lui asséna un méchant coup sur la tête. Cette dernière, se piqua le doigt en tombant et se mit à ronfler pour les cent prochaines années.
Par la suite, la méchante belle-mère envoya Kristof!! C'était un méchant sorcier, spécialiste des pommes empoisonnées. Il se déguisa en petit garçon, et s'en alla offrir une pomme à notre princesse. Cette dernière, fut touchée par cette délicate attention. Mais depuis l'épopée de sa cousine Blanche Neige, notre princesse avait été prévenue maintes et maintes fois de ne pas manger les pommes offertes par des inconnus. Elle jeta donc, aussi sec, la pomme à la poubelle.
Puis, elle rencontra la fée carabosse, qui tenta de lui jeter un sort de laideur. La princesse contra le sort en utilisant son miroir magique, qui lui disait toujours qu'elle était la plus belle. Elle se servit de ce dernier comme bouclier de protection et le sort fut renvoyé à son destinataire. La fée carabosse devint la fée la plus laide du royaume.
De nombreuses crapules se succédèrent, en vain. Les princesses d'aujourd'hui, entraînées par les meilleurs coachs du royaume, ne se laissent plus prendre au piège de ceux qui veulent les empêcher d'épouser les princes charmants. Notre princesse lassée de ce genre de rencontres, était aussi lassée de devoir trouver un prince charmant pour faire plaisir à son père, le roi.
Elle décida de troquer ses vêtements de princesse et de partir l'été à l'aventure dans son royaume, habillée comme une paysanne.
Après bien des rencontres et des aventures, elle rencontra un jardinier:
-Je recherche une assistante, lui dit-il. Êtes-vous intéressée pour ce travail?
La princesse accepta volontiers, mais elle ne savait pas travailler la terre, ce n'est pas le genre de choses que l'on apprend à une princesse. Le jardinier, très patient, lui enseigna tout son art et notre petite princesse devint une vraie main verte.

Elle trouvait ça si agréable de jardiner qu'elle oublia de rentrer au royaume à la fin de l'été. La dame souriante, qui avait organisé de nouvelles rencontres de "speed charming" se retrouva face à une foule de prétendants sans pouvoir leur présenter la belle. Le roi, inquiet, envoya ses meilleurs soldats à la recherche de sa fille. Aucun ne la trouva, car ils furent incapables de la reconnaître habillée en jardinière.
Quelques semaines passèrent et notre petite princesse rentra au royaume, sans se douter du désordre qu'elle avait pu causer. Son père l'accueillit d'une humeur détestable, lui exprimant qu'il était urgent qu'elle trouve enfin un prince, qu'elle n'avait plus de temps à perdre en promenades et tâches ingrates avec les paysans. La princesse promit à son père de reprendre les rencontres le lendemain.
Cette nuit-là, elle imagina une nouvelle manière de rencontrer les princes. Elle, qui avait tellement apprécié le jardinage allait les recevoir en tenue de jardinière, ainsi, elle leur montrerait cette passion qu'elle aimait tant.
Lorsque les rencontres commencèrent, les princes furent repoussés par cet accoutrement, indigne d'une princesse. Aucun ne souhaita l'épouser. De jours en jours, les princes se succédèrent et eurent tous la même réaction:
-Beurk! Une princesse jardinière! Ce n'est pas digne de devenir la reine d'un royaume et c'est repoussant!
La princesse fut très déçue de cette expérience. Elle qui croyait que rencontrer un prince charmant serait merveilleux! Elle se rendit compte que, tous ces princes, ne s'intéressaient à elle que pour son royaume et pour sa beauté. Elle aurait aimé qu'ils puissent l'aimer pour qui elle était vraiment. Finalement, ce n'était pas si merveilleux d'être une princesse et d'épouser un prince charmant... Elle préférait nettement la vie simple qu'elle avait menée chez le jardinier.
Elle alla trouver son père, sa belle-mère et sa sœur et leur annonça qu’elle renonçait à l'héritage du royaume et qu'elle voulait vivre parmi les paysans. Son père fut scandalisé par cette nouvelle. Sa belle-mère en fut ravie, car le royaume revenait ainsi à sa fille.
Ils laissèrent donc partir la princesse là où elle le désirait et organisèrent des "speed charming" pour la demi-sœur de notre héroïne.
La petite princesse retrouva son jardinier. Sa demi-sœur commença les rendez-vous épuisants de speed charming. La princesse et le jardinier eurent un très beau jardin et se marièrent. La demi sœur trouva le prince qui lui convenait c'était le plus beau et le plus prétentieux de tous les environs, mais le royaume fut comblé.
Jamais la petite princesse ne regretta son choix de vie. Elle était heureuse d'avoir quitté le monde superficiel du château royal, basé sur le pouvoir et les apparences. Elle vivait une vie simple au côté de quelqu'un qui l'aimait pour ce qu'elle était et cela, à ses yeux, valait tous les royaumes du monde...
Source inconnue
avatar
Seb-49

Messages : 227
Date d'inscription : 28/12/2011
Localisation : Cholet - 49300

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestresorsdelame.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conte de la princesse rebelle

Message  Cécile le Lun 17 Juin - 11:58

Merci Seb

joli conte sur le côté "superficiel",
laisser être qui on est!

Cécile

Messages : 13
Date d'inscription : 19/02/2013
Age : 42
Localisation : Mauléon, 79700

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum