le café des praticiens en hypnose
Bienvenue sur ce forum, merci de vous inscrire pour accéder aux discussions

Rigidité mentale

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rigidité mentale

Message  germain le Ven 14 Sep - 12:49

Et voici la seconde sur la rigidité mentale sous toutes ses formes.

Rigidité dans nos critères.

Nous avons tous des moments où nous aimerions maîtriser les choses à la perfection…avoir cette capacité de faire que tout se passe comme l’on voudrait que cela se passe…on estime être dans le vrai…on pense que ce que l’on pense est la vérité…on veut contrôler ce qui nous entoure comme si nous possédions une machine qui fonctionnerait à la perfection et dont nous aurions la totale maîtrise…voir que tout ce qui nous entoure est propre…bien rangé…comme il faut…chaque chose à sa place et une place pour chaque chose…que chaque mot prononcé autour de nous soit le mot que l’on espère entendre…que chaque comportement des autres soit celui que l’on attend…que tout soi bien astiqué comme une belle tombe dont le marbre brillerait et les plantes séchées rappelleraient qu’un jour…là…il y a eu la vie…qu’un jour ces plantes avaient des pétales qui tombaient et refleurissaient ensuite…qu’un jour ce marbre était roche et poussière…mais qu’aujourd’hui ils sont là…tous les deux…bien rangés…figés…propres et nets…mais sans vie…dans ce cimetière où tout est bien rangé…aligné…de couleur presque identique…c’est tellement bien rangé que souvent l’on se perd…aucun point de repère…notre œil s’appauvrit de tant d’uniformité…et on finit par se faire de croche pieds…et de se retrouver aussi…aligné…uniformisé…c’est ce que l’on recherchait je crois…la maîtrise…

A une femme qui se plaignait du stress et que son mari et ses enfants ne rangeaient rien…que les choses trainaient ici et là…qu’elle se sentait être une simple bonne …que sa belle moquette de couleur beige avait toujours des traces de pas…un thérapeute lui répondit…je comprends tout à fait madame…et vous avez bien raison…le mieux que vous ayez à faire est de quitter tout ces gens…envoyez les donc habiter ailleurs…vos enfants en pension et votre mari chez ses parents… et enfin tout sera comme vous le voulez…propre et net…bien rangé…ne perdez pas de temps…la femme se tut durant quelques minutes…la surprise se lisait sur son visage…je ne vais pas abandonner ma famille répondit-elle…et pourquoi pas dit le thérapeute…votre tranquillité est à ce prix…la femme restait muette…à moins que…reprit le thérapeute…n’y pensons pas cela ne fonctionnerait pas…rajouta t’il…expliquez moi dit la femme un peu moins calme…à moins que quoi ?...à moins que vous baissiez votre niveau d’exigence…que vous acceptiez la vie dans votre maison et aussi que les autres aient un autre point de vue…mais je vous le dis aucun de mes clients qui avait ce que vous avez n’a réussi…cela serait une première…je peux y arriver répondit la femme toute excitée…vous êtes sûr…dit le thérapeute…oui j’en suis sûr…écoutez, essayez durant un mois et l’on se revoit après cette période, êtes vous d’accord….d’accord répondit la femme…un mois après elle revint pour confirmer au thérapeute que tout allait bien mieux…incroyable dit le spécialiste…je n’ai jamais vu un tel changement…toute motivée et fière, la femme reparti.

Parfois nous cherchons tous cette perfection…comme si elle pouvait nous apporter une certaine sérénité…une certaine maîtrise sur notre vie…comme si voir ces chaussures rangées…comme si connaître par cœur ce texte ou cette procédure calmait un peu cette peur…cette crainte sans nom qui se cache là…dans un recoin de notre cerveau…comme si l’on pouvait décidé de dormir ou pas…

Et la vie s’amuse avec nous…plus nous essayons et moins nous attrapons…le puit est sans fond…on le remplit et on le remplit… mais le bord n’apparaît jamais…alors on recommence…on se cogne contre les murs…on rempli les armoires…on achète…on pédale…on cour à en perdre haleine…et puis…et puis…rien…voire même on se trouve encore plus loin…

Et la vie nous monte le chemin…de multiples façons…

Comme ce sauteur à la perche qui n’arrivait jamais à passer la basse des 5m90…et puis un jour…alors qu’il n’y pensait plus…dans un mouvement de fluidité parfaite entre l’air et sa propre force…il franchit ce palier alors même qu’il ne s’y attendait plus…alors qu’il poussait au maximum sur ses vitesses…de fatigue il se mit au point mort…et là…glissa sans forcer vers sa réussite…
Voici encore cette femme qui cherchait éperdument l’amour sans jamais le trouver…chaque soir elle se préparait et à chaque fois qu’elle voyait un homme elle s’imaginait vivre à ses côtés…ce n’est que quand elle arrêta de vouloir que l’amour se montra…comme s’il la narguait attendant qu’elle s’épuise pour monter le bout de son nez…
Que dire de cet homme qui voulait être le plus fort des amants…sauf que plus il voulait dresser la chose plus elle se reposait…alors il voulait encore plus et, à son grand désarroi, le drapeau restait en berne…dépité il voulu oublier ce rêve et c’est alors que le miracle s’accompli…elle se dressait là fièrement…

Alors je me demande si vous aussi peut-être êtes vous comme ces personnes qui ne voit que par leur fenêtre et qui pensent que tout devrait tourner suivant leur critères…combien restent sur le paillasson du bonheur en s’efforçant de vouloir à tout pris maîtriser ce qui les entoure…comme si la terre voulait que tout tourne autour d’elle alors que toutes les planètes tournent bien autour du soleil…et je me demande si une partie de vous vous pousse à être esclave de cette perfection…et par la même occasion rend parfois esclave aussi ceux qui vous entourent…

Et peut-être pouvons nous nous demander quel besoin cette partie de vous cherche à combler en vous poussant ainsi…car il est certain qu’elle a un but…une intention dont votre conscient n’a pas forcément conscience…votre conscient à juste conscience du symptôme qui est le message de l’autre partie de vous qui vous fait être là aujourd’hui devant moi…cette partie de vous qui veut évoluer…progresser et se libérer de cet autre vous même…

Ce n’est pas à vous que je vais apprendre que nous sommes ce que nous avons appris jusqu’à aujourd’hui…depuis notre naissance nous avons appris…à lire…à écrire…à nager…à faire du vélo…à réagir et à décider dans certaines circonstances…à décider en fonction de nos capacités de l’époque…alors…si nous sommes ce que nous avons appris…vous pouvez prendre conscience que l’on peut encore apprendre et devenir autre chose que ce que nous sommes aujourd’hui…alors même si nous ne savons pas exactement pourquoi cette partie de nous nous pousse dans cette direction qui ne nous rend pas heureux…nous pouvons peut-être…à partir d’aujourd’hui…lui apprendre autre chose…et petit à petit elle évoluera…progressera…

Peut-être pouvons nous commencer par lui expliquer que ceux qui recherche la perfection…ceux qui pensent que leurs critères sont les bons ne peuvent finalement atteindre leur but d’harmonie et de sérénité…la vie est tellement plus agréable et plus gratifiante quand nous partageons des idées différentes et complémentaires…peut-être pourrions nous suggérer à cette partie de nous qu’en fin de compte nous sommes libres de nos choix…que nous pouvons vivre nos critères même s’ils ne sont pas ceux des autres…et que cette partie de nous peu prendre plaisir à vivre cette liberté…qu’elle peut simplement rechercher la coopération sans obligation de la trouver…que vouloir imposer est comme vivre dans une jungle déplaisante alors que partager est séjourner dans le paysage le plus agréable qu’il soit…

Comprendre que le monde est imparfait et qu’il faut désirer nos erreurs est une libération…demandez vous comment serait votre monde s’il ne suivait que vos critères…et quel soulagement de voir que l’on ne pense pas tous la même chose…que l’on peut se tromper…apprendre de cela… et recommencer…quel soulagement de prendre conscience qu’être humain c’est essayer…tenter…changer…évoluer…

Alors à partir d’aujourd’hui…

Bon weekend à toutes et tous.
Germain

avatar
germain

Messages : 326
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 55
Localisation : bondoufle 91

Voir le profil de l'utilisateur http://www.germain-roncari.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rigidité mentale

Message  Cricri le Ven 14 Sep - 13:03

très sympa, d'autant qu'avec tous ces exemples on s'y retrouve forcément. à un moment ou un autre Wink
avatar
Cricri

Messages : 182
Date d'inscription : 01/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rigidité mentale

Message  Sophie Saracchi le Lun 17 Sep - 22:33

Oui, les multiples exemples doivent permettre de se retrouver... un peu, beaucoup... Rolling Eyes
et donc, être source de réflexion...

merci Germain.
avatar
Sophie Saracchi

Messages : 320
Date d'inscription : 12/03/2012
Age : 51
Localisation : Nantes sud - Le Bignon

Voir le profil de l'utilisateur http://www.socoach.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rigidité mentale

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum