le café des praticiens en hypnose
Bienvenue sur ce forum, merci de vous inscrire pour accéder aux discussions

Métaphore : découvrir de nouvelle chose, sortir de sa monotonie

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Métaphore : découvrir de nouvelle chose, sortir de sa monotonie

Message  Hypnashes le Lun 8 Jan - 23:15

Bonjour à tous, en tant qu'apprenti hypnothérapeute, j'ai commencé à travailler sur les textes métaphoriques. Mon premier texte traite le sujet "Sortir de sa monotonie / découvrir de nouvelles choses"
J'attends avec impatience vos conseils et vos critiques.

Cela me rappelle une histoire, je vais te la conter.
L'histoire se passe au Brésil, il y a longtemps, un peu plus d'un siècle. Dans un petit village près des montagnes vivait un fermier. Depuis ses 15 ans, quand il est devenu fermier, il utilisait toujours les mêmes outils pour ses cultures, et ne plantait uniquement des pommes de terre. Au fil du temps, ses outils s'usaient de plus en plus, mais le fermier refusait de les remplacer. Pour lui, acheter de nouveaux outils qui lui faciliterait sa culture était inconcevable. Et quand on lui demandait pourquoi, il répondait :
« J'ai grandi avec ces outils, j'ai commencé avec eux ! Pourquoi changer ? Je les connais par cœur et les manie mieux que quiconque ! »

Un jour, sur le marché de son village, une vielle dame, cliente chez le fermier depuis des années, lui demanda :
« Vous qui cultivez si bien vos pommes de terre, pourquoi ne pas faire pousser autre chose ? »

Le fermier, entêté, répondit :
« J'ai grandi dans la culture de la pomme de terre, on m'a appris à les cultiver, je ne sais cultiver que les pomme de terre. D'ailleurs, je ne mange que cela, je ne sais cuisiner que cela. J'ai peur de ne pas réussir à cultiver d'autres légumes que je ne connais pas »

Quelques années après, ses outils étaient si usés qu'on ne pouvait plus s'en servir. Mais le fermier refusait de les jeter. Il continuait de les utiliser jusqu'à ce qu'un jour, ses outils cassent. Et, afin de couronner le tout, ses plants de pommes de terres tombèrent malades. Il ne pouvait plus rien cultiver, ne rien vendre au marché et encore moins manger. Têtu qu'il était, il refusait d'acheter de nouveaux outils, et il refusait d'acheter des graines d'autres légumes. Il ne mangea donc que du pain et de l'eau. Mais il finit par saturer. Il ne voulait plus manger uniquement du pain, il ne voulait pas acheter de nouveaux outils, et il ne voulait pas acheter des graines. Il était perdu.

Un de ses amis fermier lui dit : « Tu sais, si tu achète de nouveaux outils et de nouvelles graines, tu vas pouvoir bien manger et tu gagnera plus d'argent. Je peux t'apprendre à cultiver les courgettes, les carottes, les salades, les fruits... ! Tu verras ! Change donc tes outils ! Les tiens sont cassés »

Le fermier décida donc, après plusieurs jours de réflexion et de dépression, d'écouter son ami. Il alla acheter de nouveaux outils, et après les avoir essayés, il les trouvait mieux que ses anciens outils. Il alla par la suite acheter des graines de courgette et de carottes. Il les planta. Son ami lui expliqua en détail comment les faire pousser. Quelques temps après, les courgettes et les carottes arrivaient à maturité. Le fermier décida donc de les cuisiner, il mourrait de faim, mais il ne savait pas comment faire. Il demanda à sa voisine, bonne cuisinière selon le village. Sa voisine l'aida avec joie et expliqua les différentes manières de les cuisiner. Il craignait que les légumes aient mauvais goût, car quand il était enfant, il avait goûté ces légumes et n'avait pas du tout aimé.

« C'était il y a longtemps, j'ai grandit depuis, peut-être vais-je aimer après tout... » Se dit-il. En effet, il goûta. Et apprécia la saveur des courgettes grillées et des carottes.

Ce fût pour lui une révélation. Lui qui était autant réfractaire au nouveau, il découvrit de nouvelles sensations. Il cultiva donc beaucoup plus de légumes. Et cela se vendit bien au marché.

La vielle dame du marché, quand elle vit la variété de légumes, dit au fermier :
« Vous voyez, monsieur, vos légumes sont beaux, et vous, vous paraissez plus heureux »

En effet, il était devenu plus heureux. Il était sorti de sa monotonie et en est sortit plus mûr et plus heureux, en quête incessante de nouveau ! Il lui fallait maintenant toujours découvrir plus de nouvelles choses, de nouvelles manières plus efficaces de cultiver ses légumes, ou de nouvelles recettes pour mieux manger, et découvrir de nouvelles saveurs agréables.

Victor ( aka : Hypnashes )
avatar
Hypnashes

Messages : 1
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 22
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum