le café des praticiens en hypnose
Bienvenue sur ce forum, merci de vous inscrire pour accéder aux discussions

1ère métaphore (le boulevard de la liberté)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1ère métaphore (le boulevard de la liberté)

Message  Chalcri le Sam 29 Avr - 18:38

Ce matin quand je me suis réveillé.... L'image d'un lapin m'est venu à l'esprit...Pourquoi, un lapin me direz-vous ? Lors d'une conversation entre amis, ce mot est revenu sans cesse comme une balle que chacun renvoyait à la personne concerné. Alors,je me suis posé la question... Pourquoi,cela me parle ? Un lapin, c'est un animal commun, familier aussi... Tout le monde à eu où presque un lien étroit avec ce petit animal tout mignon. A commencer par l'enfance... En ce qui me concerne, je me souvient de ce dessin animée de 'Walt Disney'  Puis, le lapin que me préparait ma grand-mère les week-ends passé chez mes grands parents... Un plat familial qui me faisait saliver d'avance....Et puis, plus tard en grandissant, j'avais une cousine qui s'était vu offert cet animal de compagnie...ET celui là, pas question de la manger... C’était un confident ! Un ami proche,du moins pour ma cousine. Elle lui parlait en permanence,le nourrissait, le sortait de sa cage pour le caressé, l'espoir qu'il l’écoute avec attention. Puis pour qu'il ne s’échappe... Elle le remettait soigneusement dans sa cage comme un jouet dans une boite... Ou plutôt dans sa prison ...L'enfant que j’étais en avait conscience mais j'avais d'autres préoccupations pour mon age... Celui,de m'amuser, chahuter et surtout courir... Car j'adorais courir comme mon idole 'Carl LEWIS' Prendre de la vitesse rien qu'avec son corps, sentir traverser l'air, Oser les défis du chrono et surtout le principal...Atteindre l'objectif que l'on s'est fixée...la ligne d'arrivée les bras levée.
Il faut dire qu'à l’époque, ce n’était pas comme aujourd'hui.Les consoles de jeu et Internet n'existait pas. Avec la bande copains, 'nous' c’était jouer dehors en permanence qu'il pleuve où qu'il vente. On profitait pleinement de cette liberté, de cette insouciance du moment présent et de ce que la vie nous proposait... 'La nature'.Certes ce n’était pas la campagne plutôt des barres d'immeubles mais entouré de verdure de quoi se sentir vivant et suffisamment libre.Car il faut dire que la vie en immeuble était plutôt triste et froide, un peu comme une prison mentale.Le fait de sortir régulièrement était un échappatoire...Jusqu’à tard dans la soirée. Il faut dire qu'il n’avait pas loin pour rentrer et encore moins pour sortir.Nous retrouvions notre vrai nature, un sentiment de liberté, une bouffée d'oxygène...Un peu comme ce lapin !!!! D'ailleurs, nous vivions dans des cages à lapins. Le soir venu, je me remémorait les bons moments passée en regardant par la fenêtre du 3eme étage... Cette espace de jeu, ce grand jardin qui n'attendait jusque qu'une chose... Que nous franchissions le pas... Ouvrir la porte,en soit ... Oser Franchir nos limites,retrouver ce sentiment de liberté et exister. Du pur bonheur en boite... Une boite avec écrit dessus ''si vous l'ouvrez, vous serez heureux''Et plus récemment. Pas plus tard qu'hier,pour vous dire... Je suis tombé par hasard sur un film à la TV.Je n'ai pas pour habitude de lâcher prise quand j'en ressent le besoin surtout quand des dossiers m'attendent... Mais là, mon intuition me disait , « visionne le »
Il s'agissait d'une histoire qui se déroulait en prison... 6 compagnons de cellule qui avait pour projet de trouver la sortie à travers un trou creusé comme des lapins. Ils avaient méticuleusement préparé leur coup. Et la nuit quand tout le monde dormait,il creusait leur escapade vers la sortie.Ils ont tenter,se sont uni pour se faire confiance... Ils n'ont pas lâcher prise eux aussi
Ils ont oser, apprécier ce moment, ce sentiment que la liberté est sous leurs pieds, qu'ils suffit juste d'y croire. Voir dessiner sur les lèvres leur sourire et des étoiles briller d’éclat comme pour célébrer une victoire était euphorisant....


Et vous que diriez-vous d'oser ouvrir la porte ?

Je pense qu'elle peut servir pour plusieurs cas, merci de votre soutien Very Happy

avatar
Chalcri

Messages : 12
Date d'inscription : 26/04/2017
Age : 46
Localisation : Murs-Erigné

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère métaphore (le boulevard de la liberté)

Message  Vinie le Mar 2 Mai - 22:50

Merci Christophe, c'est une chouette métaphore avec tout plein de messages cachés! Smile
Vinie

Vinie

Messages : 257
Date d'inscription : 19/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum