le café des praticiens en hypnose
Bienvenue sur ce forum, merci de vous inscrire pour accéder aux discussions

Amour pour soit - pour 1ere métaphore d'une séance

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Amour pour soit - pour 1ere métaphore d'une séance

Message  flavien le Sam 22 Avr - 14:12

Voici un texte que je lis souvent en première métaphore pour apprendre à s'aimer.
bonne lecture

Il y a cet océan immense qui pourtant pensait qu’on ne le voyait pas il se sentait vivant que quand quelqu’un le regardait. Chaque fois qu’un regard, une attention extérieur se posait sur lui il s’animait : il roulait ses meilleurs vagues, faisait briller sa surface en reflétant l’extérieur et enfilait sa plus belle couleur. Mais les gens en le voyant disait «  oh le bel océan ce bleu est magnifique », alors que lui savait très bien que ce bleu ne venait pas de lui, mais du ciel, que ce n’était que le reflet d’un autre et non sa véritable couleur à lui. Ou alors les vacanciers admiraient la roche, le sable fin… Mais lui il avait l’impression que le monde s’en moquait de lui, à tel point qu’il n’avait plus de raison de vivre. La nuit ressemblait à de longues heures de solitude, il était incapable de bouger, même faire une vaguelette lui faisait mal au plus profond de lui tellement il avait perdu de vue son but de vie. Il n’y avait personne pour le regarder, l’admirer… et le peu qu’il y avait la nuit ils étaient plus intéressés par la lune ! Dans ces moments-là il se disait qu’il pourrait mourir que les gens ne feraient pas attention, ou peut être un simple « tiens l’océan est bien calme, on ira à la mer la prochaine fois. » Il était pourtant assez grand pour être vu et qu’on puisse faire attention à lui ! Mais en vérité le problème c’est que c’était lui qui n’arrivait pas à se voir lui-même, c’est vrai qu’en étant aussi grand ce n’est pas facile de se refléter soit même pour se voir. Une fois, alors qu’il voguait à ses occupations, il était là, immobile, brulant d’impatience à l’idée de vivre, tout son intérieur se tournait vers l’extérieur, quand il entendit une petite voix mais toute petite voix au fond de lui. Il plongea alors son attention de l’extérieur vers l’intérieur pour entendre cette petite voix qui disait «  allo, tu m’écoutes ? Tu m’entends ? » Pour pouvoir l’écouter plus profondément, l’océan fit un immense tourbillon pour plonger encore plus loin et y trouver un petit plancton, on aurait dit une cellule de lui-même ! « enfin tu m’écoutes » dis le plancton. « Cela fait un moment que je te parle et t’appelle mais tu n’écoutes que ce qui se passe en surface ! pourtant je suis en toi, je vis en toi, je suis presque toi alors bon… je pense être plus important que ces gens qui ne profite de toi que quand ils ont besoin de se rafraichir ! » L’océan était agréablement étonné de voir un petit être avec autant de caractère à l’intérieur de lui. Alors il reprit « Dis donc, tu comptes tous nous tuer ? ça va pas du tout, normalement plus le temps passe plus ça s’améliore, mais ça manque de régularité ! En été c’est le remue-ménage, parce que tu veux tenir la maison à toi tout seul, pour recevoir tout le petit monde, mais alors le reste du temps pas un seul courant océanique de fait, pas un seul corail, même les poissons tournent en rond, que ce passe-t-il ? » alors l’océan débordant de mal être se vida et lui expliqua « écoute petit, toi tu as l’air de savoir ce que tu as à faire, moi a part amuser et aider les personnes à la surface je ne sers à rien. Comment savoir qu’on existe si personne ne nous regarde ? L’été on me regarde, mais le reste du temps il y en a que pour les autres, alors quand c’est comme ça me fait mal, et je n’ai envie de rien. Le plancton était plutôt surpris, venant d’un océan si parfait le voir se noyer était un comble. Comment lui faire comprendre qu’il voit le verre dans le mauvais sens ? « Tu sais quoi l’océan ? je te comprends, vois-tu toi tu es grand majestueux immense et tu te sens seul et pas aimé, moi j’ai ressentis ca une fois à la naissance. Je suis tellement petit que j’ai cru que j’étais faible et inutile, je me sentais seul et puis une nuit je suis monté aussi à la surface pour y chercher de l’aide comme tu l’as fait et j’ai regardé les étoiles. Je me suis dit que les étoiles aussi étaient minuscules mais plus on s’en approchait, plus elle était grande et somptueuse. Je me suis dit qu’en fait on croit parfois que c’est la taille ou le poids qui ait la force, mais en fait non c’est la manière dont elle brille ! j’ai compris que si je faisais briller tout mon intérieur si je me mettais un scintiller telle une étoile ou une lampe, je serais toujours fort et courageux pour éclairer mon chemin dans le noir, pour qu’on me voit, en fait je dirai même je me verrai tellement que je serai vu. Tu vois j’ai appris à m’aimer pour briller. Alors regarde à l’intérieur de toi, ressens la magie opérer, observe toute cette vie, qui a besoin de toi que ce soit les poissons, les courants, les coraux, tout le monde a besoin de toi, j’ai besoin de toi, et tu toi-même tu as besoin de toi, tu es le roi de ton royaume intérieur. L’océan était tellement touché par ces mots, qu’il sentit à l’intérieur de lui quelque chose lâcher prise, une tension se dénouer, un vide se remplir, une joie monter et une envie incroyable de vivre ! Il avait des images, des rêves qui remontait à la surface, des envies de faire des vagues immenses, de faire des courants tels des toboggans, de faire danser les poissons. Il avait compris ce que c’était de s’aimer, alors même si parfois il se reposait, il le faisait pour le bien de son royaume intérieur. Si vous allez vous balader au bord de l’océan peut être le constaterez-vous aussi, cet océan plein de vie fier de vivre sa vie et ses rêves, car qu’on le regarde ou pas, comme les étoiles il brillera toujours.
avatar
flavien

Messages : 8
Date d'inscription : 16/03/2016
Age : 30
Localisation : val d'oise

Voir le profil de l'utilisateur http://www.hypnosenergie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amour pour soit - pour 1ere métaphore d'une séance

Message  Lolita Girard le Dim 23 Avr - 11:43

Very Happy Merci!
avatar
Lolita Girard

Messages : 38
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 29
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amour pour soit - pour 1ere métaphore d'une séance

Message  camille griselin le Mar 25 Avr - 7:25

Merci pour ta métaphore, j'ai bien aimé l'idée que le bleu que les gens aiment est le reflet du ciel...
avatar
camille griselin
Admin

Messages : 984
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 39
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur http://hypnotherapie.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amour pour soit - pour 1ere métaphore d'une séance

Message  Olivier53 le Mer 26 Avr - 19:09

Du grand art, merci Flavien et bravo .
avatar
Olivier53

Messages : 120
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 44
Localisation : En Mayenne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amour pour soit - pour 1ere métaphore d'une séance

Message  Vinie le Mer 26 Avr - 22:16

Merci Flavien! Smile

Vinie

Messages : 248
Date d'inscription : 19/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amour pour soit - pour 1ere métaphore d'une séance

Message  stgermain33 le Dim 14 Mai - 11:51

Super Flavien.
Cette métaphore est merveilleuse car elle aide bien à recentrer son attention sur l'intérieur.
Merci

stgermain33

Messages : 11
Date d'inscription : 07/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amour pour soit - pour 1ere métaphore d'une séance

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum