le café des praticiens en hypnose
Bienvenue sur ce forum, merci de vous inscrire pour accéder aux discussions

métaphore du bon samaritin

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

métaphore du bon samaritin

Message  moerigane le Mar 6 Sep - 12:09

Bonjour !
Je ma lance, c'est ma première métaphore, je devais faire une séance a mon beau frère et je l'avait travaillé pour lui mais nous n'avons pas eu le temps. C'est quelqu’un de très terre à terre, de très bienveillant et qui recherche toujours à aider les autres....mais il a beaucoup de difficultés dans ses rapports amicaux ....

Je voudrais te raconter une histoire, l’histoire d’un médecin de campagne. Cet homme vivait dans un petit village, un petit village dans lequel il était né 32 ans auparavant Et depuis quelques années il était devenu le docteur de la petite communauté. Il était bien sûr très aimé et apprécié des villageois à qui il prodiguait des soins, une écoute et des conseils très avisés. Mais bien qu’il fût aimé de tous, notre docteur cachait en lui une terrible solitude, il souffrait lui même d’une terrible maladie, très fréquente chez les médecins : il était incapable d’avoir des relations sociales sans que ce soi dans le cadre de son métier . Il était bien sûr très souvent invité à dîner chez ses patients, mais à chaque fois les conversations tournaient autour des divers maux de la maisonnée et lorsque certains se risquaient à lui demander comment lui allait, s’il pouvaient l’aider dans sa vie ou le seconder dans ses tâches quotidiennes, il refusait ou faisait en sorte de remercier tout en proposant à son tour son aide. Ainsi sa vie continuait…..tout était parfait jusqu’au jour où il se rendit compte que son téléphone sonnait de moins en moins. Il décida d’aller faire le tour du village pour prendre des nouvelles de ses patients et il découvrit qu’en réalité s’ils ne faisaient plus appel à lui c’était parce qu’ils allaient tous très bien. Au fond de lui commençât alors à naître un sentiment inconnus jusque là….un sentiment de solitude, s’il ne pouvait aider les autres alors il ne servait à rien et il perdait sa valeur auprès d’eux. Du moins c’est ce qu’il croyait. De jours en jours il perdit goût à la vie et son téléphone ne sonnait plus.
Il ne sortait plus, il avait finit par arrêter de prendre des nouvelles de ses patients et avait même réussit à se mettre dans la tête que finalement il n’était pas si doué puisque personne ne faisait plus appel à lui, il en vain même à penser que ces patient étaient ingrat avec lui, avec tout ce qu’il leur avait apporter ils pouvaient au moins prendre de ses nouvelles.
Le médecin sombrat dans une mélancolie et se mis à souffrir d’atroces maux de têtes qui étaient amplifiés par des bruits sur le toit de sa maison, il finit par se décider à sortir pour voir ce qui se passait, il y avait là un petit oiseau qui frappait de son bec les tuiles d’ardoise.Il essaya de le faire fuir mais l’oiseau continuait. Agacé, le médecin lui jeta une pierre. L’oiseau vola auprès de lui et lui dit : Je ne suis pas ton ennemis, moi qui suis libre de voir et d’entendre je souhaiterais que tu me laisse rentrer à l’intérieur de ta maison, j’ai des choses à te dire.
Lasse de se battre, le médecin lui ouvrit la porte de sa maison.
L’oiseau commençât : Tu es tristes et tu te lamente sur ta solitude, tu penses que tu es abandonné par tous. Mais sache que les villageois s’inquiètent de ton état, je les entend en parler chaque jours. Ils n’osent simplement plus venir à toi, car ils pensent qu’encore une fois tu les rejettera. Certains sont malades mais ils ne veulent pas te solliciter car ils savent que tu ne va pas bien.
Le médecin fût abasourdit pas cette nouvelle.
Après un temps de réflexion il dit à l’oiseau : Mais je ne sais pas comment faire, toi qui est si sage, peux tu m’aider ?
Cela fait bien longtemps que je toc à ton toit, mais tu étais bien trop occupé à soigner les autres pour m’entendre, alors oui je vais t’aider si tu promet de toujours me laisser ta porte intérieure ouverte.
Le médecin promit.
Va au dehors et achète du pain à la boulangère, converse avec elle, mais à aucun moment tu ne dois lui demander comment elle va si elle ne t’en parle pas et tu dois promettre de répondre honnêtement à chaque questions qu’elle te posera.
Le médecin mis sa veste et se dirigea vers la boulangerie….
On ne sais pas ce qui se passa à l’intérieur toujours est il que quelques semaines plus tard en se promenant dans ce village on pu voir à la terrasse d’un café un homme avec une trousse de docteur à ses pieds rire aux éclats avec une femme à l’odeur de croissants chauds et deux passants. Et parfois un petit oiseau passer par l’entrebâillement d’une porte toujours ouverte.




moerigane

Messages : 3
Date d'inscription : 09/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: métaphore du bon samaritin

Message  Anne-Cécile le Mar 6 Sep - 13:32

Merci beaucoup pour ton partage, elle est vraiment belle!
avatar
Anne-Cécile

Messages : 299
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 42
Localisation : Le Loroux Bottereau 44

Voir le profil de l'utilisateur http://www.formation-hypnose-sajece-distance-44.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum