le café des praticiens en hypnose
Bienvenue sur ce forum, merci de vous inscrire pour accéder aux discussions

auto-sabotage et confiance

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

auto-sabotage et confiance

Message  flavien le Mer 17 Aoû - 15:55

Vous connaissez surement l’histoire d’Harry Potter qui a vaincu sa peur ? Eh bien l’histoire que je vais vous raconter n’a rien à voir. Elle se déroule sur un champ de bataille. Elle oppose deux forces, deux personnes et pour être plus précis, des jumeaux ogué et iomi. Ces 2 jumeaux étaient aujourd’hui des ennemis en guerre perpétuelle, mais ils avaient été autrefois, deux vrai frère qui ne faisaient qu’un. C’est en grandissant que des désaccords se sont créé, des cercles vicieux de jalousie, des discordances que sa famille soucieuses avait créé, que des amis inquiets avaient soupçonné, et l’un envers l’autre les mots qu’ils se sont creusés. C’est donc dans ce village où les habitants avaient des pouvoirs extraordinaires, que ces deux frères en grandissant sont devenu diamétralement opposé : Ogué qui avait le don d’ubiquité était un homme au visage dur et froid qui ne montrait que colère et frustration, il faisait tellement peur. Alors que Iomi qui avait le don de création était doux et chaleureux qui ne montrait qu’amour et compassion, il était tellement courageux. Comment un seul et même visage peut donner deux figures si différentes ? Imoi en grandissant avait voué sa vie aux autres, au village entier, il avait créé des enfants, des maisons, des ponts entre des personnes qui devaient se rencontrer. Mais depuis un certain temps il n’arrivait plus à créer, il avait créé sa propre maladie en lui par inadvertance, du moins c’est surtout son frère qui a une part de responsabilité la dedans. En vérité il utilisait son pouvoir pour être partout à la fois, il était dans les rue à dire aux enfants de ne pas courir, aux hommes qui n’arriverait pas à faire ci et ça, et partout où son frère se rendait pour créer, il était là. Il le descendait, l’humiliait au possible, a lui dire qu’il ne servait à rien, qu’il n’arriverait pas à changer le monde, il avait tellement de rage que les mots blessait chaque jours son frère Iomi. Et plus le temps passait plus les hommes du village avait peurs, plus Iomi était effrayé, sans comprendre comment avancer il avait pourtant l’impression d’essayer. Il prit alors une décision lui et son frère devraient quitter le village, et laisser les villageois à leur vie. Mais Ogué était furieusement opposé à cette idée pourquoi les choses devraient changer ? Imoi partit seul en direction de la montagne, comme pour trouver un refuge en gardant un œil en hauteur sur le village. Le seul refuge qu’il trouva était une petite maison en bord de falaise avec une pleine vue sur le village dans la vallée. C’était magnifique toutes ces lumières ressemblaient à un nid de luciole comme si le vent allait faire s’envoler toutes ces lueurs dans le ciel. Dans cette maisonnette vivait une femme, qui avait choisi de vivre seule. Elle se plaisait dans le repos la peinture, et regarder la vie. Ça peut paraitre simpliste mais chacun à la possibilité de vivre sa vie comme il l’entend. Revenons-en à nos…  la femme avait bien observé ce qui se passait dans le village, cette scission entre ces 2 jumeaux, elle avait même observé la raison et l’évolution dans chacun dans cette tristesse. Alors Iomi n’eut pas grand-chose à dire en vérité, pour la première fois depuis quelques année il lui était inutile de se plaindre, car la femme savait déjà les choses il était inutile de répéter pour soit même car il connaissait son propre désarroi. Alors il resta là à côté d’elle a regardé les étoiles dans la vallée et petit à petit, il finit par s’endormir. Au matin il y avait quelque chose qui avait changé, vous savez comme parfois quand vous avez perdu un objet, et que d’un seul coup vous vient une idée que vous trouvez brillante, un endroit où vous avez l’impression d’être sur que cet objet se trouve là. Et quand vous le trouver vous êtes très fier, parce que oui vous le saviez. C’était pareil pour Iomi il savait ce qui se tramait depuis tout ce temps comme si son esprit s’était remis dans les bon sens comme si la tête penchait toujours à gauche et c’était du jour au lendemain décidé de se remettre vers la droite pour être droite dans le bon sens. Il courra vers le village, comme si il y avait en lui une vague d’énergie, son corps redevenais chaud au point de se sentir bien, il sentait le vent sur sa langue tellement il courait avec le sourire. Une fois arrivé, il tomba nez à nez avec son jumeau. Ogué l’attendait de pied ferme avec un regard froid. Il commença directement à verser sa rage sur iomi «  tu as fui tu n’es qu’un lâche tu n’as pas de courage, tu … » Iomi sans un bruit prit son frère dans les bras.
Il le serra si fort qu’Ogué ne pouvait que lâcher prise, il se sentait tout mou, détendu au point d’avoir envie de sourire malgré lui. Alors Iomi lui dit «  tu avais raison mon frère, j’avais oublié pardonne moi » Ogué ne comprenais pas de quoi il parlait « tu veux dire que tu reconnais que tu ne pourras rien faire pour les autres, que ce que tu fais est nul, que tu es nul que… »
« Calme toi mon frère » lui dit iomi «  calme toi, je suis là rassure toi. Tu avais raison, j’ai toujours crée pour les autres, pour le village, j’ai toujours été là pour eux. Mais j’avais oublié de créé pour la personne que j’aime le plus : toi c’est à dire moi, ça veut dire nous. Tout ce temps tu avais peur, peur que je change le village, peur que les gens ne t’apprécient pas car il m’appréciait moi. Peurs que je n’ai plus besoin de toi. Oh mon frère je suis désolé de ne pas avoir pris soin de toi, alors que tes reproches montrait juste ton inquiétudes. J’accepte désormais tes peurs et tes angoisses, tu seras celui qui s’inquiète, mais je serai celui qui te rassure, à nous deux nous feront de nouveau plus qu’un pour une stabilité parfaite pour ce village. Nous pourrons avancer avec ta prudence omniprésente, et créer toute une vie avec mon amour » cet homme à deux visages à créer suite à cette transformation un village des plus magnifiques. Des ponts où chacun pouvait parler à l’autre, des activités de toutes sorties libre d’accès pour se reposer ou s’activer. Des restaurants ou chacun cuisinait ensemble. Mais aussi de l’amour propre parce que chacun le mérite, ce village vous le connaissez peut être, il s’appelle « Choisy la vie »
avatar
flavien

Messages : 8
Date d'inscription : 16/03/2016
Age : 30
Localisation : val d'oise

Voir le profil de l'utilisateur http://www.hypnosenergie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: auto-sabotage et confiance

Message  Anne-Cécile le Sam 20 Aoû - 11:00

Merci Flavien pour ton partage! J'aime beaucoup l'idée des frères, c'est vraiment beau!
avatar
Anne-Cécile

Messages : 289
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 42
Localisation : Le Loroux Bottereau 44

Voir le profil de l'utilisateur http://www.formation-hypnose-sajece-distance-44.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum