le café des praticiens en hypnose
Bienvenue sur ce forum, merci de vous inscrire pour accéder aux discussions

3 métaphores TABAC

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

3 métaphores TABAC

Message  Vinie le Jeu 19 Mai - 22:55

voici ici trois métaphore pour l'arrêt du tabac que je voudrais partager avec vous.
bonne lecture et n'hésitez pas, vos critiques sont les bienvenues (vos compliments aussi hein Very Happy )

METAPHORE 1 (faire la grande)
Julie était une jeune femme de 35 ans quand cette histoire s’est déroulée. Elle portait un inutile piercing au nombril depuis l’âge de 15 ans. La plupart des filles de son âge en avaient un à l’époque. Elle aimait jouer la grande avec son piercing et elle regardait les autres avec son air de grande. Elle le laissait toujours bien en évidence. Elle trouvait que les autres filles faisait gamine sans piercing, elle ne les prenait pas au sérieux. Comme si on avait besoin d’un piercing pour être pris au sérieux…
Ce bijou lui a causé bien des soucis parce qu’il s’est infecté plusieurs fois. Les années passaient et Julie n’avait plus besoin de faire la grande avec un piercing, elle ETAIT grande, elle était devenue adulte. Mais Julie, elle l’aimait bien son piercing. Elle ne l’exhibait plus, au contraire, elle en avait un peu honte, mais elle avait du mal à imaginer sa vie sans lui. Comme si elle aurait été différente sans lui, comme si elle n’aurait plus été la même personne. Et ça, ça lui faisait peur. Alors elle le gardait, c’était inutile, mais elle le gardait.
Une nuit, Julie fit un rêve bizarre. Dans son rêve, elle entendait une petite fille pleurer. Elle dû prendre un escalier pour la rejoindre. Un escalier qui descendait de plus en plus profondément, mais vers où ? ça, elle ne le savait pas. Elle avait la sensation de connaître les lieux mais sans jamais y avoir mis les pieds. Bizarre… Cet escalier était interminable, et Julie s’enfonçait, s’enfonçait, de plus en plus profondément.
Enfin elle arriva devant la petite fille.
- Qu’est ce qu’il t’arrive, pourquoi est ce que tu pleures ainsi ? lui demanda Julie
- J’ai mal au ventre, répondit la petite fille.
- Montre-moi
Alors la petite fille souleva son tee-shirt et Julie vit la même infection que lui faisait son piercing sur le nombril de la petite fille. Elle comprit alors que la petite fille, était en réalité elle-même, et que cet escalier l’avait menée au plus profond d’elle-même. Et il y faisait sombre…
- Tu n’as plus besoin de cet objet sur ton nombril, lui dit la petite fille, tu n’as plus besoin de faire la grande maintenant, tu ES grande, il ne te sert plus à rien. Tu es une adulte maintenant. En plus il me fait mal.
La petite fille se remit à pleurer de plus belle et Julie la prit dans ses bras pour la consoler. Elle avait raison, rien ne servait maintenant à Julie de jouer les grandes, au contraire, un piercing à son âge, ça faisait plutôt gamine maintenant. En tout cas, elle le savait, c’était mal vu par la plupart des gens. Elle n’avait plus besoin de ça pour faire la grande, elle n’avait plus besoin de faire la grande tout court. Et puis, ça ne servait à rien, elle risquait de se rendre malade si elle le gardait. Elle consola donc la petite fille jusqu’à ce qu’elle se calme et lui promit de l’enlever.
A son réveil, Julie tint sa promesse et enleva son piercing. Quel soulagement dés que le bijou fut enlevé de son nombril. La journée lui parut différente de d’habitude, agréablement différente. Elle se sentait libérée. Et quand elle annonça à son entourage qu’elle avait retiré le bijou, celui-ci la félicita en lui disant qu’elle avait bien fait. Ils étaient ravis pour elle, car tous pensaient que ça ne servait à rien de porter ce piercing.
Aujourd’hui, Julie a 40 ans et ça fait maintenant 5 ans qu’elle a retiré son piercing. Les infections ont disparues et Julie est en pleine forme. Elle n’était plus la même personne et ça lui convenait finalement. C’était bien mieux comme ça.
TRANSITION
et vous ? Ne croyez-vous pas qu’il serait temps de changer les choses ? Si au lieu de grignoter du temps sur votre vie vous décidiez de lui rajouter du crédit en prenant soin de vous.

METAPHORE 2 (appartenir à un groupe, faire comme les autres)
Cette autre histoire s’est passée dans un lycée. Un lycée où les jeunes se mettaient à voler les uns après les autres. Plus les jours passaient, plus il y avait de jeunes qui volaient.
Léa était une élève studieuse. Elle, ne volait pas. Mais elle regardait souvent les élèves voleurs et se disait qu’ils avaient l’air cool. Elle aurait bien voulu appartenir à leur groupe. Mais elle se disait que si elle ne volait pas, ils ne voudraient pas d’elle. Un peut idiot comme résonnement… Pourtant elle savait que c’était mal de voler, mais ça rendait l’air tellement plus intéressant…
Un jour, elle sauta le pas, et vola dans un magasin un cendrier dont elle n’avait même pas besoin. Des jeunes de son lycée étaient également dans ce magasin en train de voler. Ils la regardèrent et lui sourirent. En sortant, ils s’approchèrent d’elle et tous commencèrent à discuter ensemble, chacun avec leur objet volé inutile entre les doigts, des stylos, des briquets, des mouchoirs…
Les jours passaient et Léa continuait de voler. Au début elle ne volait qu’une fois par jour, puis rapidement elle passa à plusieurs fois par jour. Elle savait que c’était mal, mais elle ne pouvait plus s’en empêcher. Au bout d’un mois elle volait au moins 10 fois par jour. Elle n’était vraiment pas fière d’elle. Surtout qu’elle s’était rendu compte que même si elle n’avait pas commencé à voler, ses amis seraient quand-même ses amis.
Un jour, elle se fit prendre par la responsable du magasin et finit au commissariat de police où ses parents durent venir la chercher. Elle avait vraiment honte. Hé oui, on ne fait pas de fumée sans feu !
Quand elle revint au lycée le lendemain, elle dit à ses amis que pour elle, le vol c’était fini, qu’elle avait décidé de changer. Ses amis lui dirent qu’elle avait pris la bonne décision et qu’ils savaient tous que ce qu’ils faisaient était mal. Ils auraient
Elle décida donc d’arrêter de voler le jour même. Et elle se sentit de mieux dés le premier jour. Chaque jour qui passait sans voler était meilleur que le précédant. Comme si elle renaissait de ses cendres chaque jour. Elle n’avait plus ce poids qui lui pesait sur les épaules. Ce poids de savoir que l’on fait quelque chose de mal mais de ne pas pouvoir s’en empêcher.
Ses amis la regardaient avec envie parce qu’ils n’arrivaient pas à s’arrêter. Ils la trouvaient forte d’y être arrivée. Léa aurait bien voulu les aider mais ils devaient se rendre compte par eux-mêmes de l’erreur qu’ils faisaient chaque jour. Elle l’avait compris et espérait qu’eux aussi un jour comprendraient et réussiraient à arrêter comme elle. Elle se sentait libre après ça.
TRANSITION
Et vous ? est ce que vous vous sentez libre ou avez-vous besoin de vous échapper d’une prison comme Léa ? Pourquoi ne pas commencer aujourd’hui ? Car c’est pour ça que vous êtes venue me voir non ? Pour vous libérer.


FUMER (affronter les épreuves)
Jeanne était une jeune femme de 35 ans qui avait pris par habitude de se cacher derrière un masque dés que quelque chose n’allait pas. Elle le mettait quand elle n’allait pas bien, quand elle avait peur, quand elle était stressée, bref, dés que quelque chose n’allait pas.
Au début, elle ne le mettait pas beaucoup. Mais elle se sentait rassurée avec ce masque, il l’aider à surmonter les épreuves que la vie lui envoyait. Alors elle se mit à le porter de plus en plus souvent. Et au final, elle ne devint plus capable de ne rien affronter sans ce masque, elle le savait, elle en avait besoin. Il était devenu un peu comme son meilleur ami et il lui était devenu indispensable. Tellement indispensable qu’une chose étrange se produisit. Elle commençait même à le mettre quand elle était contente. Elle le mettait comme pour se récompenser quand elle arrivait à surmonter ces épreuves, comme pour fêter ça.
Ça devenait un peu contradictoire ce masque qui lui servait à la fois à se rassurer, se déstresser et se récompenser. Finalement, elle le portait tout le temps.
Un jour elle partit de chez elle un peu en retard pour passer un examen. Pas si en retard que ça finalement puisqu’elle dû attendre son tour un quart d’heure. Elle était prête pour cet examen, elle avait bien révisé. Et puis elle avait son masque, bien rangé au fond de son sac. Quand son tour vint de passer son examen oral, elle fouilla dans son sac et s’aperçut qu’elle avait oublié son masque ! Oh mon dieu, son ami, son protecteur ! Comment allait-elle faire ? Elle n’eut pas le choix que de passer cet oral sans son fameux allié et tout se déroula parfaitement bien et elle réussit même son examen haut la main. Elle s’aperçut que finalement elle n’en avait pas besoin, que tout s’était bien déroulé sans lui. Alors elle décida d’aller fêter son diplôme sans son masque. Et là encore, tout s’est merveilleusement bien passé. Elle n’avait pas besoin de lui pour se félicité d’avoir réussi.
Depuis ce jour, Jeanne s’est débarrassée de ce masque. Elle savait qu’elle n’en avait finalement plus besoin et qu’elle pouvait affronter les épreuves de la vie sans lui. Elle y arrivait même très bien. Elle regrettait tout ce temps passé à croire qu’il lui donnait la force d’avancer quand ça n’allait pas. Elle était capable d’avancer toute seule, même quand ça n’allait pas.

TRANSITION
Et vous ? quand est ce que vous allez enlever ce masque qui vous sert à affronter les épreuves ? comme Jeanne vous n’en avez pas besoin. Vous êtes tout à fait capable de les affronter seule. Ce masque ne donne pas de force, cette force vous l’avez déjà en vous. Ce n’est pas lui qui détient la force, C’EST VOUS !


Vinie

Messages : 232
Date d'inscription : 19/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3 métaphores TABAC

Message  camille griselin le Ven 20 Mai - 8:30

Merci pour ton partage... Je te donne juste mon avis par rapport à celle du piercing quand tu dis "stupide piercing au nombril", moi qui en ai un... Je prends ça comme un jugement. Etant donné que logiquement tu ignores si ton client en a un, fais attention, car moi cela m'aurait sorti d'hypnose, parce que je l'adore mon piercing...
Sinon c'est très bien, merci...
avatar
camille griselin
Admin

Messages : 992
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 39
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur http://hypnotherapie.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3 métaphores TABAC

Message  Vinie le Ven 20 Mai - 9:23

Tu veux dire "inutile piercing"
D'accord, j'enlèverai les phrases-jugement par rapport au piercing. Je n'y avais pas pensé, merci Camille.

Vinie

Messages : 232
Date d'inscription : 19/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3 métaphores TABAC

Message  camille griselin le Ven 20 Mai - 9:39

oui, "inutile"... Tu vois, le temps que j'écrive mon post, je l'avais transformé en "stupide"!lol... Comme quoi on a vite fait de déformer ce qu'on entend ou lit....Ca a peut-être réveillé ce que ma mère m'avait dit: camille y'a que les drogués qui ont des piercing!lol

Mais voilà, il faut vraiment faire attention de ne pas "vexer la personne". Je n'en aurais pas eu, ça ne m'aurait peut-être pas choquée, mais là, on se sent attaqué.... Laughing
avatar
camille griselin
Admin

Messages : 992
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 39
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur http://hypnotherapie.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3 métaphores TABAC

Message  Vinie le Ven 20 Mai - 10:46

C'est vrai. En plus j'en avais partout avant et c'est vrai que je n'aimais pas trop qu'on critique.

Vinie

Messages : 232
Date d'inscription : 19/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3 métaphores TABAC

Message  pascale le Lun 30 Mai - 12:31

merci pour ton partage, je les trouve très pertinentes, même avec le piercing Very Happy
belle journée

pascale
avatar
pascale

Messages : 299
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : limousin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3 métaphores TABAC

Message  Vinie le Lun 30 Mai - 17:36

Merci beaucoup Pascale Very Happy

Vinie

Messages : 232
Date d'inscription : 19/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3 métaphores TABAC

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum