le café des praticiens en hypnose
Bienvenue sur ce forum, merci de vous inscrire pour accéder aux discussions

Acouphènes

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Acouphènes

Message  Aurore le Ven 26 Fév - 3:52

Bonjour à tous !
Est ce que quelqu'un aurait des métaphores ou des idées de métaphore pour traiter les acouphènes ? Je suis en manque d'inspiration ...
Merci

Aurore

Aurore

Messages : 45
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 35
Localisation : sarthe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acouphènes

Message  laurent g le Ven 26 Fév - 9:30

Bonjour AURORE , voila ce que j'ai sous la main Acouphénes

Voici une adaptation libre de « Mythridate et la lune » du Docteur Jousselin destinée à une patiente acouphénique et hyperacousique s’isolant du monde extérieur et portant en permanence des protections acoustiques. « On peut apprendre des choses très importantes pour soi-même avec des histoires toutes simples… des histoires qui, comme toutes les belles histoires, commencent par…

Il était une fois, il y a très longtemps de cela, existait un très joli pays. Il s’étendait dans une vallée verdoyante où serpentait joyeusement un petit ruisseau… C’était un très joli pays où tout le monde paraissait heureux… La terre était riche, d’une très belle couleur blonde avec des reflets cuivrés sur l’ondulation des labours…

Toutes les cultures étaient suffisamment arrosées et ensoleillées pour donner les fruits les plus juteux et les légumes les plus croquants… L’herbe était du plus beau vert que l’on puisse voir… un vert si profond qu’il paraissait presque bleu… Les arbres étaient très beaux, inspirant le calme… Il faisait bon se reposer dans leur ombrage bienfaisant… une ombre qui tempère si délicieusement les ardeurs du soleil au creux des chaudes après-midi d’été…
Les oiseaux pépiaient joyeusement… Les papillons virevoltaient exhibant leurs merveilleuses couleurs irisées et les lapereaux gambadaient dans l’herbe souple…

Les habitants de ce pays paraissaienttous très gentils… et tout semblait respirer le bien-être, … le calme… Mais voilà, dans ce pays, il y avait tout de même un problème… En effet, la nuit était toujours très noire…Cette nuit était noire mais douce, calme et rassurante. Mais tout de même, on ne pouvait plus du tout voir devant soi… On n’y voyait plus clair ! De plus, à cette époque, l’électricité n’existait pas et les bougies non plus…

Alors, il n’y avait rien qui puisse éclairer et cela donnait une humeur sombre et des idées noires aux habitants … Alors, dès que le soleil se couchait, les gens restaient enfermés chez eux et se couchaient pour dormir… Personne ne pouvait continuer à aller de l’avant, à avancer, à se promener…
En rêve, tout était calme et reposant mais même si tout cela était confortable et agréable, les habitants trouvaient cela déprimant parce qu’ils auraient bien voulu profiter un peu plus de la nuit douce… Dans ce pays, le roi s’appelait Mithridate et ce roi avait une particularité : il croyait qu’on lui voulait du mal… Il était persuadé qu’on voulait l’empoisonner…

On ne sait toujours pas pourquoi, mais il le croyait… Et bien sûr, croyant cela, il se méfiait de presque tout le monde et vivait distant, reclus derrière de larges et sécurisantes fortifications…
Même dans son palais, il n’ôtait jamais sa lourde armure car il craignait que des personnes mal intentionnées ne déjouent la vigilance de ses gardiens… Evidemment, il avait beaucoup à de mal vivre comme ça et il cherchait sans arrêt des solutions…


Un jour, il en trouva une bien étrange… Pour être certain de ne pas se voir empoisonné, il prenait tous les jours un peu de poison… un tout petit peu de poison… Ainsi, pensait-il, lorsqu’on lui fera prendre une grande quantité de poison, il y sera déjà habitué. En réalité, ce roi était bon et personne ne voulait l’empoisonner… Il avait le souci du bonheur de son peuple et avait développé cultures et élevages afin que chacun soit nourri à sa faim…

Tout le peuple lui en était reconnaissant. N’empêche, il croyait qu’on voulait l’empoisonner et il broyait tous les jours de ce noir poison… Voilà donc ce roi avec ce drôle de nom qui se croyait menacé dans ce pays particulier et qui s’empoisonnait lui-même la vie petit à petit…

Un jour, un jour pas comme les autres, pas comme les autres sans que l’on sache pourquoi… Parfois, on sait pourquoi sans savoir quel est le jour… Parfois, on sait le jour sans savoir pourquoi… Pourquoi pas donc un jour, oui, un jour pourquoi pas, le roi Mithridate réussit à oublier son bout de poison…

Pourquoi ce jour-là et pourquoi il oublia, personne ne le sait actuellement mais sans doute qu’une partie moins consciente de lui-même devait le savoir à l’époque…

Enfin, toujours est-il que ce soir-là, alors qu’il était sur son balcon regardant la nuit envahir le pays, il vit une pâle lueur, une lueur inhabituelle, douce et pâle au début et qui progressivement devint de plus en plus lumineuse… Elle était si lumineuse qu’elle finit par éclairer un peu la nuit…Cette lueur éclairait faiblement mais d’une façon douce et agréable… Et donc, depuis l’apparition de cette lumière qu’on appela « lune », les nuits n’étaient plus aussi noires, … ce qui apporta un grand changement dans ce pays ce jour-là… Le lendemain, à l’arrivée du soleil, elle disparut mais heureusement, le soir venu, elle réapparut…

Et ce fut ainsi de suite tous les jours suivants… Mais curieusement, si la lune était bien là toutes les nuits, elle éclairait un peu différemment chaque jour… Au fur et à mesure que les jours défilaient, cette lueur devenait de plus en plus lumineuse… Puis, à la surprise de tout le monde, au bout d’un moment, elle diminuait de jour en jour mais sans jamais disparaître complètement… pour ensuite, au fil des nuits, éclairer de plus en plus… puis diminuer… puis augmenter…

Mais depuis ce jour-là où le roi Mithridate réussit à oublier son poison les nuits n’étaient plus aussi noires qu’avant… Le roi se demandait quel était le miracle de ces rayons laiteux… Alors, il demanda des explications à la lune…

« Madame la lune, lui demanda-t-il, pouvez-vous m’expliquer à moi, le roi de ce pays que vous éclairez si merveilleusement, pourquoi votre lumière éclaire-t-elle la vie de mes sujets ?


La lune répondit gentiment : « Tu as fait beaucoup pour ton peuple. Tu as fait en sorte que chacun soit nourri à sa faim mais cela ne comble pas tous les manques. Ce qui est important, c’est que chacun soit capable d’y voir clair et d’aller de l’avant, que chacun puisse faire des projets ». Le roi était perplexe. Tout cela méritait réflexion. Il se promit d’y réfléchir un peu plus tard parce qu’il avait une autre question à poser à la lune...

Ni lui, ni personne ne comprenait pourquoi cette lumière variait de jour en jour. « Madame le lune, pourquoi n’éclairez-vous pas toujours de la même façon? ». La lune lui répondit bien volontiers. « Ô roi, comme toi, comme les arbres et les plantes, comme la terre et l’eau, comme les animaux, je ne suis qu’une partie de l’univers et je ne suis pas tous les jours la même. Toi non plus, tu n’es pas toujours le même. Le roi fut bien obligé de reconnaître que… oui, c’est vrai que tout varie et c’est vrai qu’il faut accepter les variations de ce qui nous entoure et nos changements à nous…

« Mais, dis-moi, pourquoi n’es-tu venue que maintenant pour éclairer mon pays? ». La lune lui répondit alors : « Tu es roi de ce grand royaume, comme tout le monde est le roi de son royaume. Tu as réussi à oublier de broyer ton noir poison et tu as pu faire confiance autour de toi mais surtout, surtout, tu t’es fait confiance à toi-même et alors, tu as pu éclairer la nuit de ton royaume. Maintenant que je suis là et que tu sais être le roi de ton royaume, la nuit ne sera plus jamais aussi noire qu’avant.

Le roi se répéta pour lui-même afin de se souvenir : « Comme tout le monde, je suis le roi de mon royaume. J’ai réussi à oublier de prendre du poison et j’ai pu faire confiance autour de moi mais surtout, surtout, je me suis fait confiance à moi-même et alors j’ai pu éclairer la nuit de mon royaume.

Maintenant que je sais être le roi de mon royaume, les nuits ne seront plus jamais aussi noires qu’avant » » « Et vous voyez ce torrent de montagne… un torrent chargé d’une eau bouillonnante… une eau écumante… une eau tumultueuse … une eau sauvage avec beaucoup de force mais peu de profondeur… beaucoup de puissance mais peu de profondeur…
une eau bruyante, assourdissante… un rapide de montagne écumant… Et vous pouvez entendre le grondement de cette eau … cette eau qui coule bruyamment … une eau mal canalisée… Et peut-être pouvez-vous apercevoir des branchages arrachés aux arbustes des berges, emportés par le courant avec une violence incroyable…

Une eau déchaînée, agressive… une eau grondante… un courant qui emporte tout sur son passage et auquel il semble impossible de résister… Et tout en restant sur cette montagne, depuis cet endroit tranquille face au torrent, il est possible que vous vous projetiez dans un autre endroit… parce que vous savez qu’il est possible d’être là en même temps qu’ailleurs et d’être ici en même temps que là et même d’être ailleurs en même temps qu’ici… Et tout en restant devant le torrent, vous pouvez vous imaginer plus loin dans la vallée…
un endroit où ce même torrent tumultueux s’est déjà bien assagi. Il est devenu rivière… Et vous, vous êtes tranquillement installé devant ce torrent vous imaginant là, devant cette rivière… une eau calme qui s’écoule régulièrement, une eau qui s’en va tranquillement vers la mer… Le clapotis tranquille des vaguelettes qui viennent lécher les berges en un murmure apaisant… »

« Et je me demande si votre inconscient a déjà eu à réfléchir à comment fonctionne un réveil… En fait, c’est vraiment intéressant. Un réveil, c’est fait de tout petits éléments, de tout petits ressorts et de toutes petites roues dentées qui s’emboîtent les unes dans les autres et qui s’entraînent l’une l’autre.

Et c’est intéressant parce que un tout tout petit mouvement, un tout petit changement dans la tension d’un ressort entraîne des modifications intéressantes et vraiment très utiles comme la rotation d’une roue dentée qui elle-même provoque la rotation d’une autre roue...
et ainsi de suite jusqu’à ce que finalement, tous ces changements à l’intérieur du réveil, tous ces changements internes invisibles finissent par devenir visibles.

En fin de compte, on peut constater le déplacement des aiguilles sur le cadran…

Et c’est intéressant comme un tout tout petit changement, un tout tout petit déplacement, un tout petit mouvement d’un ressort produit, à distance, un changement visible et vraiment très intéressant… »

« Vous le savez, c’est votre inconscient qui s’occupe des commandes nerveuses et corporelles. C’est lui qui doit reprendre le contrôle de la situation…Quand on voyage en voiture et qu’on fait un très, très long trajet dans des conditions atmosphériques qui ne sont pas favorables, le moteur chauffe… Par exemple, quand il fait très, très chaud, beaucoup trop chaud… Il est important de s’arrêter… L’air est dilaté dans les pneus… La pression dans les pneus est très, très importante… Il faut laisser le moteur refroidir…
C’est important de se reposer pour que les choses reprennent leur place…On peut rouler plus de 200 000 kilomètres avec une voiture mais il est impossible de rouler 10000 kilomètres sans s’arrêter…

Quand il fait très, très chaud, on peut dégonfler un peu les pneus… On laisse les choses reposer et, petit à petit, tout rentre dans l’ordre… La tension dans les pneus diminue, le boyau de la chambre à air redevient souple, le moteur s’est refroidi et on peut repartir dans d’excellentes conditions »
avatar
laurent g

Messages : 124
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 47
Localisation : Chalon Sur Saone

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acouphènes

Message  Aurore le Mar 1 Mar - 10:35

Merci Laurent pour ce partage :-)
Je vous tiendrai au courant de la suite.
Belle journée à tous

Aurore

Aurore

Messages : 45
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 35
Localisation : sarthe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acouphènes

Message  EstelleL le Mer 18 Mai - 22:10

Bonjour,

Je relance le sujet. Laurent as tu testé ces métaphores et as tu des résultats? J'ai qqun qui m'appelle car il ne tient plus...il n'a aucun répit et craque.
Merci pour le coup de pouce.
Bises
Estelle Smile
avatar
EstelleL

Messages : 15
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : L'Etang-Vergy ( 21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Acouphènes

Message  Magalie Arrive le Ven 20 Mai - 9:49

Bonjour,

Pour les acouphènes, je raconte souvent une histoire d'un petit garçon ou une petite fille qui a entendu ses parents parler et qui a entendu des choses qu'il ne devait pas entendre (et là, j'adapte en fonction des patients...secret de famille, violence verbale, ou autre...)
Ils peuvent visualiser aussi les acouphènes qui se libèrent (image d'oiseaux qui prennent leur envol et qui s'en vont définitivement...)

Dans l'action, je leur propose de régler le volume de leurs oreilles pour entendre uniquement les sons qu'ils souhaitent entendre.

Ce ne sont évidemment que des pistes et il en existe beaucoup d'autres ...

Voilà ce que j'ai écrit pour les acouphènes et que je dis en fin de séance, juste avant l'action, car ce n'est pas du tout subtil !

Et tes oreilles, quel message ont-elles voulu te délivrer ? si tu es là aujourd’hui à travailler sur toi, c’est que tu es prêt à entendre le message que tes oreilles ont à te délivrer.
Tu sais, les acouphènes se retrouvent souvent chez les personnes qui vivent un très grand stress de la performance..et les bourdonnements d’oreille sont liés au refus d’écouter sa voix intérieure. Les acouphènes et les bourdonnements d’oreille sont souvent déclenchés par des pensées négatives qui nous trottent dans la tête..et ces angoisses nous empêchent d’écouter notre sagesse intérieure..
Alors aujourd’hui, il est temps de te libérer de tes maux d’oreille, de tes bourdonnements, de tes acouphènes et de retrouver toutes tes capacités auditives à 100%. En acceptant de rester ouvert au niveau du cœur tu peux entendre les paroles avec plus de détachement.
A partir d’aujourd’hui, tu lâches toutes tes croyances limitantes, tu renonces aux idées préconçues, aux préjugés, sur lesquels tu bâtissais ta vie auparavant.
Aujourd’hui, tu découvres la richesse de ton cœur, et tu apprends à faire confiance à ta voix intérieure. "faire la sourde oreille" : maintenant c'est terminé !! . Les sages disent « écoute ce que tu ne dis pas ».

Belle séance,

Magalie Arrivé
avatar
Magalie Arrive

Messages : 34
Date d'inscription : 29/09/2015
Age : 41
Localisation : Le Poire sur Vie en Vendée

Voir le profil de l'utilisateur http://www.formation-hypnose-sajece.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acouphènes

Message  EstelleL le Ven 20 Mai - 9:53

Merci beaucoup pour toutes ces pistes Magalie. C'est précieux! J'aime bien l'ide des acouphènes qui se libèrent.

Very Happy
avatar
EstelleL

Messages : 15
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : L'Etang-Vergy ( 21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

accouphène

Message  Lolita Girard le Sam 21 Mai - 16:23

Bonjour!

Dans les cours de Camille il y a une histoire sur le sujet avec l'enfant int. Je la trouve bien.Je te la met:
Acouphène : guérir son enfant intérieur

Michel avait 63 ans la nuit où c’est arrivé. Toute sa vie, il avait était le gardien de sa maison, le veilleur de nuit, le protecteur de sa femme et de ses enfants. C’est lui, qui chaque soir fermait les volets, à double tour la porte d’entrée. Il ne dormait jamais sur ses deux oreilles c’était le triste sort de ce lui qui veille. Toute sa famille pouvait compter sur lui. Il était à l’affut du moindre cauchemar, de la moindre peur du noir, ou d’un tout petit cafard qui pourrait perturber le sommeil d’un de ses petits protégés.
Cette nuit là, il entendit pleurer..il se précipita dans la chambre d’amis où ses petits enfants dormaient. Mais ce n’étaient pas eux qui pleuraient, ils dormaient à poing fermés.
Ce qui était bizarre c’est qu’il n’entendait ces pleurs d’enfant que de l’oreille droite…. Il chercha dans toute la maison, sortit dans le jardin…il n’y avait aucun enfant… pourtant où qu’il soit il entendait un enfant pleurer..il aurait pu le jurer… Il réveilla sa femme mais elle ne put lui confirmer car elle n’entendait rien….
Ces pleurs ne le quittèrent plus..jour et nuit ils le harcelaient, aucun médecin ne pouvait le soulager…Des mois, des années avec ces cris d’enfant qui le martelaient auraient pu avoir raison de lui…si une nuit il n’avait pas fait un rêve qui le délivra de ce supplice…
Dans ce rêve il était dans sa maison d’enfance, il revenait adulte là où il avait vécu…Les pleurs s’intensifiaient et le conduisaient vers l’escalier…Et il se vit enfant, assis là entrain de pleurer. Il avait le visage caché entre les genoux, et se bouchait les oreilles pour ne pas entendre que son père était mort..non il ne voulait pas l’entendre, à 8 ans on ne veut pas écouter des choses qui font si mal.. Non il ne voulait pas les croire tous ces adultes qui étaient habillés en noir.
Dans sa tête il priait très fort pour que son papa revienne, il voulait se réveiller de ce cauchemar et ne pas entendre que son père était parti pour toujours. Les grands n’avaient pas réussi à lui expliquer précisément ce que c’est que la mort, ils lui avaient parlé de paradis et s’étaient mis à pleurer comme s’ils n’y croyaient pas. Il les détestait tous avec leurs mensonges, il ne voulait plus écouter leurs aberrations.
Alors dans son rêve, Michel vint s’assoir à côté de l’enfant qu’il avait été. Il le prit dans ses bras et lui expliqua avec des mots d’enfants que son père ne reviendrait pas, mais que Michel l’adulte serait toujours là…Toujours là pour lui, pour le réconforter et surtout pour l’aimer… Tous ces mots d’amour apaisèrent l’enfant, qui cessa de pleurer dès cet instant.
Michel se réveilla ce matin-là...apaisé et soulagé d’entendre le silence..il comprit que tous ces pleurs qu’il entendait étaient les cris du cœur de son enfant intérieur…Cet enfant qui n’avait pas voulu écouter la dure réalité qui avait bouleversé son passé.
avatar
Lolita Girard

Messages : 40
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 30
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acouphènes

Message  EstelleL le Sam 21 Mai - 17:18

Bonjour,

Merci pour cette métaphore! J'aime beaucoup. Je me permet de l'enregistrer dans mes docs.

Estelle
avatar
EstelleL

Messages : 15
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : L'Etang-Vergy ( 21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acouphènes

Message  camille griselin le Sam 21 Mai - 18:54

Merci Lolita, mais je te serais reconnaissante de ne pas diffuser le contenu de mes cours. On ne peut pas tout donner. Partage autant que tu veux tes propres créations, mais je te remercie de garder pour toi, mes textes... Laughing
avatar
camille griselin
Admin

Messages : 991
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 39
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur http://hypnotherapie.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acouphènes

Message  EstelleL le Sam 21 Mai - 18:57

Par respect je ne la garde pas. Je vais créer la mienne en fonction du personne que je vais voir prochainement.
Au plaisir.
Estelle
avatar
EstelleL

Messages : 15
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : L'Etang-Vergy ( 21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acouphènes

Message  camille griselin le Sam 21 Mai - 19:26

Si si Estelle, tu peux la prendre, j'en ai partagé déjà beaucoup. Maintenant elle est diffusée. C'est juste que je préfère éviter que la totalité de ce que j'ai créé se retrouve ici, étant donné que je vends mes séances sur thebookedition et ce ne serait pas juste pour ceux qui les achètent....
avatar
camille griselin
Admin

Messages : 991
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 39
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur http://hypnotherapie.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Oups

Message  Lolita Girard le Dim 22 Mai - 18:10

Désolé Camille comme j'ai lu plusieurs de tes textes partagé sur ce forum je pensais que c'était permis... je les garderais pour moi à l'avenir, promis! Smile
avatar
Lolita Girard

Messages : 40
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 30
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acouphènes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum