le café des praticiens en hypnose
Bienvenue sur ce forum, merci de vous inscrire pour accéder aux discussions

homme souffrant de vertiges : correction

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

homme souffrant de vertiges : correction

Message  cesarine le Lun 8 Fév - 19:07

Bonjour à vous tous.
Un grand merci à Anne Céline, pour son temps passé et sa correction. C'est vraiment agréable de se sentir accompagné dans cette aventure.

Vertiges
Sammy est un jeune oiseau qui se prépare à vivre une grande expérience.
Il va devoir quitter le nid. Mais il lui semble, qu'il évalue encore mal les distances et la hauteur.
Tous les conseils données par sa maman lui semble en core un peu flou.
Celle ci avait toujours été trés attentive, avec son petit, car elle avait su décelé en lui, assez tot, toutes ses inquiétudes.
Elle lui avait donc prodigué son enseigenement avec beaucoup d'amour, de façon qu'il puisse prendre confiance en lui, et qu'il puisse prendre un bon départ dans la vie. Le meilleur pensait t'elle !
Aussi, sammy refusait d'écouter tous ces conseils prodigués avec amour. Il préférait faire la sourde oreille, et se fermer. C'est ainsi qu'il cachait son manque d'assurance.
Il protestait, en expliquant qu'il préférerait marcher comme tous les enfants du monde. Pourquoi voler, pourquoi s'envoler ? Pourquoi lui ?
Sa petite voix lui disait souvent, qu'il en était capable, mais là encore, il restait fermé, sourd à ses conseils.
Et pourtant, il sentait que le temps pressé, car il prenait conscience qu'il prenait du poids, et il savait que l'édifice ne résisterait pas longtemps.
Parfois, il sentait le nid tangué, il le sentait devenir instable. Cet inconfort le souciait, le troublait beaucoup. Tout comme l'équilibre précaire qu'il ressentait à l'intérieur de lui.
Dans ces moments de peur , il aurait aimait que son pére le protége, le conseil, le guide.
Mais, son un pére, était un etre dur, et autoritaire, qui avait un tempérament plutot sanguin. De plus, Son pére était quasiment toujours asbent, et le peu de fois, ou il était là, c'etait pour lui répéter : "que s'il ne partait pas de lui meme, eh bien, c'est lui qui viendrait le chasser. Que maintenant, il devait vivre sa vie, et partir. Qu'il était temps ! "
Sammy aurait tellement aimé un peu de compréhension. Il aurait aimé se sentir aimé, écouté, considéré, rassuré.Il aurait aimé que son pére l'encourage et veille sur lui, avec le meme amour que sa maman.
Sammy aurait aimé que son pére comprenne que leurs rythmes n'étaient peut etre pas tout à fait les memes. Il aurait aimé que ce dernier repecte son fils, et qu'il lui laisse le temps d'agir à sa guise, et à vitesse.
Et plus Sammy réfléchissait à tout cela, et plus il se sentait bouscullé dans ses convictions, il se sentait obligé d'agir vite. Cette sensation de vitesse lui donnait le tourni.
Alors en bon fils, une fois de plus Sammy, fit un nouvel essai, s'approcha et posa délicatement ses pattes, sur rebord du nid.
IL étendit ses ailes, se mit en position pour décoller, et là, son coeur se mit à vaciller, il sentait soudain, sa tete peser trés lourd . Ses idées se confondaient, se mélageaient, et lui faisaient perdre pied. Il se sentait envahi par ces éternelles questions, qui revennaient sans cesse, jusqu'à l'étourdir.
Saurait t'il voler un jour ? Ou s'écraserait t'il comme une pierre ? Qu'allait t'il advenir de sa vie ? Saurait t'il vivre sans l'amour des siens ?
A l'heure de la grande envolée, Sammy savait intiment que ses fréres et soeurs étaient pret, à quitter le nid, de la façon la plus naturelle qui soit, alors que lui, en était plutot, à se demandert quelle était sa vraie place au sein de cette famille, et comment pouvait il etre accepté avec sa différence ?
Alors qu'il était entre ciel et terre, Sammy, continuait de s'étourdir avec toutes ses pensées inquiétantes.
Quand la pression, lui sembla insupportable, il préféra fermer les yeux, perdi le controle, et se laissa tomber de tout son poids, tout au fond de ce nid douillet. Car c'est peut etre, le seul endroit, ou il avait l'impression d'étre en sécurité.
Là, il lui semblait, qu'il pouvait tout controler. Ici, sa vie était calme, sécurisante. Il aimait profiter de la douceur des rayons du soleil, et s'y chauffer le temps de reprendre ses esprits.
Mais, il savait aussi que la lumiére du soleil, venait mettre en lumiére toutes ses difficultés, tout ces déséquilibres qu'il ressentait en lui.

Sammy croyait que s'il sortait du nid, il perdrait l'amour, et les bons soins de sa maman. Il vivait comme terrifié par cette idée. Il l'anticipait comme un choc affectif, d'une trop grande amplitude, pour etre vécu.
Alors le soleil vint lui parler de toutes ses peur, qu'il gardait en lui, depuis si longtemps.
Le soleil en le caressant doucement, lui fit comprendre qu'il devait accepter de découvrir les joies de la vie, qu'un rayon de soleil sur ses plumes c'était déjà un petit bonheur de la vie. En somme la récomprense d'étre vivant.
Il lui expliqua qu'il devait penser à lui, à son bonheur, et accepter les douceurs que la vie lui offrait.
Que sa maman veillerait toujours sur lui.
Sammy lui dit il : "si tu sors du nid, ta maman t'aimera tout autant, et bientot encore plus, car tu trouveras une compagne qui te remplira de bonheur, une compagne, avec qui tu pourras vivre ta vie t'elle que tu la souhaites. Une maman n'a qu'une seul reve, voir ses enfants heureux de vivre leur propre vie.
Le seul étourdissement que tu connaitras à présent, sera celui d'un bonheur partagé, et les questions s'envoleront au fur et mesure que tu trouveras l'équilibre dans ta relation.
Tu as le droit de vivre à ta vitesse, à ton rythme, et d'intégrer les données quand tu le seras pret, et uniquement quand tu le seras.
Je sais que tu as confiance en moi. Alors sert toi de ma force, de ma chaleur, et de ma lumiére, pour laisser grandir la graine de la confiance en toi, et la graine de la confiance en la vie, en l'avenir.
Ma chaleur t'accompagnera dans ton chemin, elle t'encouragera, et elle nourrira en toi un sentiment fort et réconfortant, qui te permettra de trouver ton équilibre.
Il faut que tu saches aussi, que trop de questions, peuvent etre parfois un frein à la liberté et au bonheur. Alors laches prise et soi heureux de trouver ta stabilité, ton équilibre.
Et puis pardonne à ton papa, pour que l'amour soit le plus fort. Saches que ton papa à peut etre été maladroit, mais qu'il t'aime. Souviens toi que tu es un etre exceptionnel. Alors soit heureux et pense à ton bonheur."

cesarine

Messages : 65
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 46
Localisation : st sauveur le vicomte

Voir le profil de l'utilisateur http://site : http : cesarine50.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum